Vie du quartier

La Table ouverte et Paris-Goutte d’Or célèbrent 30 ans de ZUS sur l’air des copains d’abord

  • Journées du patrimoine, Dimanche sans voitures, World Cleanup Day, Fête de l’huma,… la concurrence était rude mais les deux associations ont fait le plein pour leur première réunion intergénérationnelle et interculturelle du quartier.
Reportage photo mis en ligne le 16 septembre 2018.

La friche Polonceau/Poissonniers tapissée de photos des habitants de la Goutte d’Or au cours des 30-40 dernières années (Photo CGO).

Tu te cherches ? Tu te trouves ? Tu t’es vu ? (Photo CGO)

 

 

 

 

 

 

 

Photos CGO, 16 septembre 2018.

Photo empruntée à la page facebook de Sandrine Mees. Merci.

Photo empruntée à la page facebook de Maya Akkari. Merci.

Et les poules avaient des dents

Cavé Goutte d’Or l’avait annoncé. Ce 16 septembre 2018, les poules auraient des dents. Lire notre billet du 6 septembre 2018. (Photo CGO).

*

*      *

Rentrée patrimoine

Mise en ligne le 15 septembre 2018.

Cavé Goutte d’Or a diffusé sa dernière newsletter ce 15 septembre 2018.

  • Après la dernière Saint Boris (et quelle dernière !), c’était en effet la dernière Newsletter de Cavé Goutte d’Or. Le blog de l’association ne sera plus diffusé désormais que sur abonnement (gratuit) et par liens sur ses comptes facebook et twitter. Cela jusqu’à la prochaine Saint Urbain !

Comme annoncé depuis plusieurs mois, Cavé Goutte d’Or passe la main au quartier en 2018, ouvre ses archives, restitue ses études et transmet ses dossiers dans le projet de voir les habitants se les approprier (lire son PV d’AG du 24 mars 2018).

Revue

Depuis le soutien des associations parisiennes de défense de l’environnement réunies par Cavé Goutte d’Or à l’Échomusée le 19 décembre dernier ; depuis les pétitions et manifestations de l’hiver culminant avec la danse sous la pluie du 27 mars 2018, l’avènement de cette improbable rue Anne Hidalgo au cœur de la Goutte d’Or le 2 mai 2018 et la réunion qui s’en suivit au Secrétariat général de la Mairie le 25 mai ; depuis le vide grenier, les portes ouvertes, le travail des riverains confrontés à la question des « mineurs non accompagnés », bientôt majeurs et toujours accompagnés par le climat d’impunité et d’économie parallèle que l’État français et la Ville de Paris entretiennent sur la Goutte d’Or, depuis l’occupation de la place Polonceau et de la Goutte d’Or Sud par la fête et l’évidence, le processus de partage est en bonne voie.

Les journées du patrimoine de ces 15 et 16 septembre ne sont-elles pas elles-mêmes consacrées cette année à « L’Art du partage » ? De ces journées à la fin de l’année, d’ici à la prochaine Saint Urbain du 19 décembre 2018, lors de laquelle Cavé Goutte d’Or partagera encore l’étude de l’APUR sur le quartier, le blog s’ouvrira lui aussi, s’offrira aux plus offrants, proposant une mutualisation de plumes dans l’espoir de la constitution, par fusion ou par création, d’un véritable média de quartier indépendant.

D’ici là, fidèles lecteurs, à vos marques car on ouvre tout : les dessous du budget participatif, les limites de la justice administrative, le PLU des voyers dévoyé, les responsabilités politiques et juridiques, les subventions associatives,…

Les billets de la rentrée :

L’îlot Cavé-Stephenson-Myrha-Affre (juillet 2018).

  • Journées du patrimoine Le cadeau de l’urbaniste Bruno Fortier au patrimoine de la Goutte d’Or. Le célèbre architecte lauréat du Grand prix de l’urbanisme 2002 signe sur l’angle des rues Cavé et Stephenson un des derniers projets infligés à la Goutte d’Or dans le cadre de son interminable destruction.
  • Fiction juridique La Mairie de Paris autorise la Mairie de Paris à « ré-enchanter la place Polonceau ». Cavé Goutte d’Or poursuit son enquête sur les petits arrangements de la Mairie de Paris avec elle-même.
  • Stop ou encore ? Un détournement du budget participatif 2016 impose à un quartier parmi les moins favorisés de Paris une fresque à 22.500 € sur un mur qui sera détruit dans un an et demi.
  • Partages La Table Ouverte et Paris Goutte d’Or au cœur des Journées européennes du patrimoine le dimanche 16 septembre.
  • Paris brûle-t-elle ? Pendant que le maire adjoint de Paris chargé du Logement se bat contre le classement de Paris en ZRB (Zone Airbnb), le quartier de la Chapelle dans le 18e arrondissement dont il est un élu se bat contre son classement en ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire).

et tous les billets que vous auriez manqués cette année :

Août

Juillet

Juin

Mai

Avril

Mars

Février

Janvier

*

*      *

La Goutte d’Or Sud en goguette

  • Pari réussi pour l’Union des commerçants de La Chapelle-Goutte d’Or, qui a saisi l’occasion de La Goutte d’Or en fête pour réunir les places Polonceau et des Gardes autour d’une autre musique que celle des rénovations urbaines successives.

Mise en ligne le 30 juin 2018.

Terrasse ouverte sur la Brasserie et la rue des Gardes (et de la mode) au restaurant À la Goutte d’Or où chantait Marcia.

Quelques photos d’archives préfigurant (sic) la Goutte d’Or d’avant sa démolition.

Au stand de l’Union des commerçants La Chapelle – Goutte d’Or.

Merci à la Caravelle en fond de décor pour les fanions.

Bon prince, le totem des EDL se laisse squatter par la fête de la Goutte d’Or qu’il était venu squatter.

La police veille (au contenu de l’information, pas aux normes du totem).

 

 

 

 

Les associations Paris-Goutte d’Or, Cavé Goutte d’Or, l’Union des commerçant La Chapelle Goutte d’Or et les initiateurs des pétitions du 27 mars 2018 occupent à leur tour le totem des EDL.

Sur le coûts des prestations d’Extra-Muros, en attendant la réponse sollicitée des Services, voir le devis présenté en 2012 à la Table ouverte.

Le cliché tweeté nuitamment le 29 juin par l’Union des commerçants de La Chapelle Goutte d’Or (voir ci-dessous).

Le texte des 5 associations qui s’interrogent.

*

*      *

Dining Theatre

Avec Gaby Sourire, on ‘dîne’ désormais à la Goutte d’Or

  • Comme en avant-première (ou générale, allez !) des Fêtes de la Goutte d’Or qui s’ouvrent ce vendredi 29 juin, la compagnie de Sylvie Haggaï inaugure ses locaux du 24 rue de la Charbonnière en prenant la rue et en invitant le quartier à un « apéro dînatoire », mazette !

Les nouveaux locaux de Gaby Sourire prennent la rue. Inauguration le 26 juin 2018 de 18 à 20 heures. Voir le clip d’invitation.

Depuis que le quartier est repris en mains par ses habitants et commerçants, les évènements socio-culturels se succèdent dans l’espace public dit de la Goutte d’Or Sud, jadis détruit d’un commun accord par la Ville et l’État (cf. « Comment le patrimoine historique volontairement méconnu du quartier a été volontairement détruit »).

De la remise des pétitions (qui a inauguré une nouvelle ère pour la place Polonceau le 27 mars dernier) aux Fêtes de la Goutte d’Or (qui verront vendredi la jeune Union des Commerçants de la Goutte d’Or et de la Chapelle redonner vie au secteur sinistré par la politique de l’urbanisme et du logement qui lui a été infligée depuis le début des années 1990), en passant par la dernière Saint-Boris du 2 mai 2018 (qui a vu la rue Boris Vian  devenir rue Anne Hidalgo et le projet de requalification du secteur passer le 25 mai 2018 de « scénario privilégié » à « scénario retenu »), le quartier reprend peu à peu la main et laisse les animateurs officiels pantois.

Qu’un apéro ou quoi que ce soit de « dînatoire » puisse avoir lieu rue de la Charbonnière version zones (zone urbaine sensible ou zone de sécurité prioritaire) est de bon augure et convaincra jusqu’à Sylvie Haggaï qu’un jour, on finira par venir y souper, à la Goutte d’Or.

En quittant les Bouffes du Nord par exemple, autre scène presque du quartier (tellement presque que les architectes des bâtiments de France n’ont longtemps vu qu’elle comme monument historique à considérer dans la Goutte d’Or).

La Une du 18e du mois de mai 2018.

*

*     *

Reportages

Les Portes d’Or 2018

L’église Saint Bernard

Charité bien ordonnée, diront nos lecteurs, la couverture des Portes d’Or par le blog s’est ouverte le 9 juin sur celles de l’église Saint Bernard qui les avait elle-même ouvertes à une dizaine d’artistes, dont Béatrice McCallum et Bruno Hermet (voir notre billet du 9 juin) et s’est poursuivie le 10 avec le concert d’orgue et de flûte dans le monument historique (voir notre billet du 10 juin en page Défense du quartier).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cave de Don Doudine

En sortant de l’église Saint Bernard monument historique et sur le chemin de la rue Doudeauville, les travaux de Fanny Kachinzeff, d’Oliv Steen et de Véronique Frampas au 16 rue Myrha.

« L’Atelier » ou cinq ateliers en un
au 55 rue Doudeauville

Dans ce trésor caché qu’est l’atelier d’Isabelle Corringer, initiatrice des Portes d’Or, dont l’édition de 2018 était la neuvième.

Les oeuvres d’Isabelle Corringer, maitresse des lieux.

Visite studieuse.

Peinture et gravures de Donna Flandrin.

Les inouïs de Léanhduy Maniquant (également rencontré avec Bruno Hermet à l’église Saint Bernard, voir ci-contre).

Maniquant et Hermet à Saint Bernard.

Maniquant (détails).

Anne Soalhat.

La cagnotte de SOS Paris pour le patrimoine de la Goutte d’Or. Lire notre billet du 9 juin : « Portes ouvertes et d’or ».

 L’atelier lumineux de Bruno Pascal

Point de rencontre magique au 11 rue Richomme, où tous les artistes semblent avoir leurs habitudes et sont venus finir la 9ème édition.

Les objets lumineux de Bruno Pascal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Vide grenier 2018 de Paris Goutte d’Or

Stéphane Bern a tenté de ravir la vedette au petit patrimoine qui s’étendait sur le parvis de l’église Saint Bernard en même temps que le loto du patrimoine, ce dimanche 27 mai 2018. SOS Paris lançait, ce jour-là, sa cagnotte pour le patrimoine de la Goutte d’Or (Voir un premier reportage et notre billet du 31 mai : « Le diocèse en Bern »).

Paris-Goutte d’Or sur le parvis de Saint Bernard le 27 mai 2018. Échauffement en révision du cross du 3 juin.

Publicités

Un commentaire pour Vie du quartier

  1. Genton Christiane dit :

    Votre visite-promenade du vendredi 11 octobre 2013, dans le quartier de la Goutte-d’Or, était agréable et très intéressante. Merci à tous ceux qui l’ont construite, organisée, animée … et … recommencez vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s