Vœux

Le blog de Cavé Goutte d’Or
souhaite une très heureuse année 2020 à ses lecteurs
et leur présente les vœux de l’association

Bon an mal an, cahin-caha, couci-couça, tohu-bohu

Zoom noir :  la rue de la Goutte d’Or et ses projets d’embellissements fictifs emportés par les ténèbres durant les fêtes le passage du Nouvel An. Illustration : projet de Vergers urbains pour l’aménagement des trottoirs de la rue de la Goutte d’Or (2015). Notre billet du 2 mai 2015.

  • Aimable cadeau des autorités municipales, des autorités préfectorales, des autorités, de l’autorité : la partie de la Goutte d’Or en rénovation urbaine fut longuement plongée (par qui ?) et maintenue (par qui ?) dans les ténèbres pour le passage au nouvel an, ajoutant au sentiment de chaos qu’expriment les réseaux sociaux celui de tohu-bohu qui précède la création du monde, plus récemment de la rue Boris Vian, du TEP Polonceau, aujourd’hui de sa couverture, du bâtiment zéro et autres constructions pour couvrir (au double sens de masquer et protéger) les mésusages du précédent renouvellement urbain.
  • À l’autorité qui prétend en être dépourvue lorsqu’il s’agit de l’usage, de l’occupation et de l’entretien de l’espace public, Cavé Goutte d’Or oppose la dénonciation des dysfonctionnements des systèmes en utilisant le droit qui fonde ces systèmes et ne peut en même temps les faire dysfonctionner. Sauf à le vouloir.
  • Avec ASA-PNE, Cavé Goutte d’Or a ainsi recouru récemment contre le permis de démolir une partie des escaliers Boris Vian et du TEP Polonceau et contre la délibération du Conseil de Paris qui prétend, le 11 décembre 2019, avoir achevé une concertation à mener sur le renouvellement urbain de la Goutte d’Or jusqu’au 29 février 2020.
  • Car elle contient un jour de plus, cette année 2020 dont on voudrait priver la décennie 2010 qui ne s’achèvera qu’avec elle.
  • À nos lecteurs, des vœux de bon an, donc. An que nous accompagnons jusqu’au 2 mai 2020 assurément.

Les 20 premiers jours de 2020
(patchwork)

Rue de la Goutte d’Or, 6 janvier 2020 (Photo CGO).

> 2020 : L’année en trop d’une décennie inachevée ? (notre page Humeur).
> 2020 : La majorité municipale la fait à l’an vert (notre page Humeur itou).
> 2020 : Un vœu de Cavé Goutte d’Or exaucé sur les grilles de l’église Saint Bernard (notre page Vie du quartier).
> 2020 : Voirie et ABF en covisibilité sur le seuil de la Salle Saint Bruno (notre page Vie du quartier).
> 2020 : Les recours contre la requalification urbaine du secteur Boris Vian/Polonceau/Goutte d’Or (notre page Défense du quartier).
> 2020 : L’atelier urbain de la Goutte d’Or prend son envol : Le 18e du mois actuellement en kiosque consacre une demie page à son lancement le 12 décembre 2019 sous les verrières de La Manufacture. Une première séance de travail a suivi le 15 janvier aux Mah-Boules. Prochaine étape le 17 février dans les locaux des Gouttes d’Or de la Mode et du Design (notre nouvelle page L’Atelier urbain).
> 2020 : Centenaire de la naissance de Boris Vian. Le 18e du mois nous met sur la piste des « urbains urbanistes » dans son papier sur L’Atelier urbain de la Goutte d’Or (notre nouvelle page L’Atelier urbain).
> 2020 : Ouverture du 360 Paris Music Factory sur le carrefour Myrha/Léon.

Nos récents billets des 26 novembre 2019 et 22 décembre 2019.

> 2020 : La Mairie de Paris interdit une « atteinte grave à la sécurité publique »
sur la place Polonceau (notre billet du 20 janvier 2020).

Rue de la Goutte d’Or, réveillon 2019-2020 (photo CGO).

*

*     *

Parmi les vœux de Cavé Goutte d’Or pour le quartier et ses habitants en 2019 :

– La libération du François Morellet de l’ICI-Léon

Le François Morellet de l’ICI-Léon.

Lire : Le camouflet de l’ICI.
Voir : Le patron le La Table ouverte devant l’abstraction d’une œuvre de François Morellet offerte par l’auteur à l’établissement culturel de la Ville de Paris (vidéo).

*

– La mise en place d’une commission d’enquête sur l’urbanisme destructeur de la Goutte d’Or de 1984 à 2019.

Les espaces urbains d’intérêt exceptionnel ou élevé en 1984.

Lire l’article de Violette Roland dans le bulletin de SOS Paris. Voir aussi : « Ici, la Mairie construit votre avenir » en page Études du blog.

*

– La requalification du secteur Goutte d’Or/Polonceau/Boris Vian digne du centenaire de la naissance de l’artiste qui a donné son nom à la rue qui elle-même a donné le sien à la reconquête, par les habitants, des opérations de renouvellement urbain menées en leurs noms.

*

– Un livre d’images à l’image du quartier

Paris Goutte d’Or a eu son livre d’images en 2018.
Cavé Goutte d’Or aura le sien en 2019. Non mais !

Couverture proposée pour le livre imaginaire Cavé Goutte d’Or, recueil assumé de clichés sociaux en miroir (sans tain) de Paris Goutte d’Or, essai de géographie politique socio-photographique de Elena Perlino, Michael Kaplan et Charlotte Recoquillon
(lire notre billet « Les dessous de Paris Goutte d’Or, le livre »).

*

Et toujours… Un vœu de 2017 a ressurgi cette année : lire en page Défense du quartier les réactions de La Tribune de l’Art sur les containers qui ornent les abords de l’église Saint Bernard monument historique.

Lire aussi, en page accueil du blog ce 14 janvier 2019 : Aider le « Grand débat » à quitter l’ornière des « États généraux de la Politique de la ville » et autres  dispositifs de type « Tous mobilisés ».