Qui ne sommes-nous pas

Info et usage d’info

  • Cavé Goutte d’Or victime d’admirateurs indélicats

Ergo sum ? Tag sur le mur Nord de l’actuel TEP Goutte d’Or, rue Polonceau (Photo CGO, novembre 2020).

Billet mis en ligne le 12 novembre 2020 – Depuis que Cavé Goutte d’Or a révélé l’existence et les conclusions de l’enquête publique diligentée par la maire de Paris sur l’éventuel déclassement de la rue Boris Vian et autres emprises du secteur destiné à une nouvelle rénovation urbaine (et il est vrai qu’elle fut la seule association du quartier à annoncer l’enquête, rencontrer le commissaire enquêteur, rédiger et déposer une note au dossier, relayer et analyser les conclusions de l’enquête dès leur publication), ses analyses ont été reprises de diverses parts, généralement sans citer l’association, souvent en  méconnaissant le sens de son travail, parfois même en faisant dire au commissaire enquêteur ce qu’il ne disait pas, – c’est dire!

Les conclusions du commissaire enquêteur et les points saillants qu’en avait dégagés le blog dans son billet du 2 septembre 2019 (cf. « Bonne rentrée ») étaient ainsi utilisés sans ambages ni vergognes dans des documents très brouillons que faisaient circuler nos admirateurs anonymes (hélas anonymes car nous manquions alors de soutiens sérieux et, avec un peu de travail, ils auraient pu faire de leurs tracts des documents utiles au quartier et à ses édiles, édiles souvent enclins à voir une seule contestation à ce projet peu urbain).

Cela tout en nous en épargnant la lecture. Ce seraient en effet rien moins que la cohérie Boris Vian et le commissaire enquêteur qui nous feraient part de ces écrits récupérateurs.

Plus récemment, les billets du blog sur l’évolution du projet de renouvellement urbain ont été copiés/collés dans leurs titres ou leurs éléments jugés les plus percutants pour alimenter des courriers aux élus, cette fois-ci avec force citation, laissant accroire, pour le coup, que leurs auteurs étaient proches de Cavé Goutte d’Or.

Il n’en est rien, et Cavé Goutte d’Or rappelle qu’elle n’a qu’une voix et voie d’expression personnelle (l’en-tête de ses lettres et de ses mails) et qu’un canal de communication publique : son blog, dont les billets sont tout au plus annoncés ou relayés sur le compte twitter et la page facebook de l’association.

Bien à vous

Au risque donc d’enfoncer une porte ouverte, les courriers qui, fussent-ils adressés au premier magistrat de l’arrondissement, indiqueraient quelque chose comme « Nous sommes nombreux, Cavé Goutte d’Or en tête, à juger … », ces courriers ne reflètent pas le jugement de Cavé Goutte d’Or, – ni dans leur ton, ni dans leur contenu, ni même dans les formes et illustrations qui leur sont données et pourraient – à dessein? – faire illusion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.