Qui sommes-nous ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cavé Goutte d’Or

L’îlot Cavé / Stephenson / Myrha / Affre au pied de l’église Saint Bernard (Photo OR-2001).

Cavé Goutte d’Or réunit des habitants de la Goutte d’Or sensibles à la qualité de vie, à l’architecture et au patrimoine de leur quartier.

Ils l’habitent depuis 60, 30, 15 ou 3 ans, ce quartier ; sont attachés à ce qu’il est, à ce qui l’a fait, le fait, le fera ; et craignent que les opérations immobilières qui y sont actuellement menées le défassent.

Car la Goutte d’Or est la proie d’opérations immobilières qui, sous couvert d’éradication de l’habitat insalubre, fabriquent un nouvel habitat insalubre, architecturalement, socialement, politiquement, humainement insalubre et asocial.

Architectes et sociologues, économistes et ethnologues, philosophes et politiques, juristes et artistes s’inquiètent d’une dérive qui saute aux yeux.

CAVE TIBI Goutte d’Or !

Le nom de François Cavé donné à la rue ouverte au milieu du XVIIIe siècle servirait à lancer un « Prends garde à toi ! » à la Goutte d’Or, à l’image peut-être d’un latin CAVE CANEM ! ou des célèbres CAVE TIBI ROMA ! durant le sac de Rome ou CAVE TIBI POPULE !, adresse de 1788 sous-titrée Instructions au Tiers État sur le danger de sa situation actuelle et signée, à la veille de la Révolution française : « un noble de fraîche date »…

« Prends garde à toi, Goutte d’Or ! » ou « Prenez garde à la Goutte d’Or ! », semblent dire en effet les nombreux travaux et ouvrages, thèses, monographies, films sur ce quartier parisien.

25 Stephenson/2 Cavé – L’épicentre devenu siège social de Cavé Goutte d’Or (Photo GC-2011).

Plus terre à terre, l’épicentre de Cavé Goutte d’Or est situé à l’angle des rues Cavé et Stephenson, au bas du versant Est de la Butte Montmartre, où l’ancienne plumasserie Loddé, construite en 1856 et qui commerçait avec rien moins que la Compagnie maritime du Canal de Suez dans les années 1870 et le Moulin Rouge plus tard, était devenue en cent cinquante ans un lieu majeur du quartier.

Navire amiral de Cavé Goutte d’Or (1986).

Ateliers industriels à la fin du XIXe siècle, habitat ouvrier au début du XXe, un temps loué par un ordre religieux retient la légende du quartier, le 25 rue Stephenson fut un exemple de mixité sociale et ethnique naturelle pendant les trente dernières années. Une sévère madrassa y avait trouvé place sous de belles verrières en rez-de-chaussée, entre la famille de la commissaire au-dessus et le premier Point d’accès au droit de Paris à l’angle. Entre quelques squats et marchands de sommeil aussi.

Jusqu’au jour où les promoteurs immobiliers prétendument sociaux ravirent cet édifice au droit et au patrimoine faubourien de la Goutte d’Or. Naturellement, le droit et le patrimoine faubourien de la Goutte d’Or se sont défendus. Et l’épicentre s’est étendu pour appréhender le séisme en profondeur.

Lessive murée par la SEMAVIP 2010)

Soutenu par l’Association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique, par des historiens, architectes, artistes, juristes reconnus, Cavé Goutte d’Or a étendu ses activités à l’ensemble du quartier ravagé par la SEMAVIP et la Mairie du 18e sous l’oeil complice de la Mairie de Paris.

Constitué en septembre 2010 en collectif de riverains, très actif tout au long de l’année 2011, Cavé Goutte d’Or s’est constitué, le 21 décembre 2011, en Association Loi 1901 pour accompagner les deux dernières années de la Convention publique d’aménagement du Secteur Château Rouge du 11 juin 2002, prorogée jusqu’en 2014 (cf. Extrait des Statuts).

*

Vous pouvez nous rejoindre sur Facebook, nous suivre sur Twitter, nous contacter via cavegouttedor@gmail.com.

L’association est représentée par un Bureau exécutif élu et s’est dotée d’un Conseil scientifique et d’orientation indépendant (voir ci-dessous).

Bureau de l’association

Président
Olivier RUSSBACH, ancien avocat au barreau de Genève, nomologue, consultant en droit international et comparé
Vice Président
Pierre CROCHELET, architecte, Ateliers Jean Nouvel
Trésorier
Gaël COTO, architecte multimédia
Secrétaire
Bruno BOUVIER, réalisateur

Conseil scientifique et d’orientation*

Présidente d’honneur
Marie-Louise PICARD membre cofondatrice du Collectif Cavé Goutte d’Or
habitante du quartier depuis 1951

Membres
Rachid ARAR, animateur de La Table ouverte et de INTRAMUROS
Yves BARBARIN, médecin
Xavier BRUNNQUELL, architecte
Maurice CULOT, architecte, président des Archives d’Architecture Moderne,
auteur de La Goutte d’Or. Faubourg de Paris (Hazan et AAM, 1988)
François DAURIAC, ancien maître d’ouvrage dans une SA d’HLM
Mohand DEHMOUS, ingénieur en télécommunications
Marie-Jeanne DUMONT, architecte et historienne, auteur de Le Logement social à Paris 1850-1930 (1991), ancienne secrétaire de la Commission du Vieux Paris (2007-2011)
Denis FABRE, géologue, professeur au CNAM
Inès GAULIS, urbaniste, historienne de l’architecture
Pierre HOUSIEAUX, président de l’Association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris Historique
Hélène MANSIAT, créatrice
Florent TESNIER, historien

* Le conseil scientifique et d’orientation est indépendant de l’association. Ses membres ne sont pas engagés par l’association et ne l’engagent pas.

Sauf lorsqu’ils sont signés, les articles du blog sont le fruit d’un travail de réflexion et de recherche commun. Responsable de la publication : Olivier RUSSBACH. Blogmaster et documentaliste : Bertram BERNATH.

Contact : cavegouttedor@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s