Régionales

La contribution de la Région IDF à « l’opération Boris Vian » dans les élections des 20 et 27 juin

  • Cavé Goutte d’Or soumet l’imbroglio des fameux 3 millions de l’ANRU et de la Région dans le calcul faussé de « l’opération Boris Vian » aux candidats au Conseil régional d’Île-de-France en prévision d’un contrôle du financement de cette opération et, plus largement, des opérations d’urbanisme en quartiers politique de la ville au cours de la prochaine mandature.

Ager Parisiensis Vulgo L’Isle de France, Fr. Guilloterius Bitur. Viu. describ. et CL. V. Petro Pithoeo I.C. dedicabat, extrait de Joan Blaeu, Atlas Maior of 1665. Gallia, Taschen Éd., 2006, p. 78-79 (détail), Photo CGO.

«

À Mesdames et Messieurs les candidats
aux Élections régionales des 20 et 27 juin
en Île-de-France

Paris, le 14 juin 2021

Madame, Monsieur,

Comme la Région Île-de-France a pu l’apprendre lors de la diffusion des chiffres réels sur sa participation au financement de « l’opération Boris Vian » dans la Goutte d’Or, cette  participation, présentée à hauteur de 1,2 million d’euros, a été au centre d’une campagne de désinformation qui a sérieusement compromis la confiance des habitants d’un quartier en politique de la ville déjà malmené par les opérations d’urbanisme chaotiques qu’il subit depuis plus de quarante ans.   

Plusieurs élus des Mairies de Paris et du 18e arrondissement se sont appliqués, au cours des deux dernières années, à présenter « l’opération Boris Vian » (dont le nom est déjà usurpé puisque la famille de l’écrivain et musicien a retiré officiellement, le 2 mai 2018, l’autorisation qu’elle avait donnée dans les années 1990 pour nommer une nouvelle voie de la nouvelle Goutte d’Or*) comme un projet de rénovation urbaine estimé à près de 11 millions d’euros (10,78 M€) alors qu’elle n’en coûte que 7, mettant au surplus en avant le fait que l’ANRU et la Région Île-de-France cofinanceraient ce projet à un point tel qu’il serait préjudiciable au quartier d’en reporter l’exécution.

Par une confusion volontairement entretenue entre le NPNRU-Goutte d’Or Sud qui englobe « l’opération Boris Vian », d’une part, et « l’opération Boris Vian » au sens strict, d’autre part, les élus ont conditionné fictivement la réalisation des travaux à la participation financière de l’ANRU et de la Région Île-de-France.

Le chiffre de 11 millions d’euros concerne le NPNRU-Goutte d’Or Sud dans sa totalité et, du chiffre de 7 millions d’euros qui ne concerne quant à lui que « l’opération Boris Vian », 1,8 million doit être retranché dès lors qu’il concerne un élément du projet non retenu dans le permis de construire, cela ramenant « l’opération Boris Vian » au coût de 5,2 M€ et réduisant, de ce fait, d’un peu plus d’un million d’euros la participation de la Région Île-de-France.

Dans le tableau joint à la présente**, qui récapitule les postes et montants budgétaires de la convention pluriannuelle ANRU que le Conseil de Paris a autorisé la maire à signer le 11 décembre 2019, le point 11 (« Bâtiment 0 ») est en effet budgété à 1.797.416 €, un montant cofinancé par la Ville à hauteur de 737.884 € (41%) et la Région Île-de-France à hauteur de 1.059.532 € (59%).

À l’approche des élections régionales des 20 et 27 juin 2021, et sachant que la délibération du Conseil de Paris du 11 décembre 2019 votant indirectement en faveur de « l’opération Boris Vian » est l’objet d’un recours pendant devant le Tribunal administratif de Paris à son initiative, l’association Cavé Goutte d’Or souhaite rendre, par votre intermédiaire, les candidats de votre liste attentifs à l’imbroglio provoqué par la présentation imprécise du projet au Conseil de Paris et aux habitants, et vous prie de bien vouloir lui indiquer, afin de publication sur son blog le 19 juin 2021, vos intentions quant au contrôle de cette opération et, plus largement, des opérations d’urbanisme en quartiers politique de la ville au cours de la prochaine mandature si vous-même et vos colistiers étiez élus.

Vous remerciant de votre attention, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de nos salutations respectueuses.

Cavé Goutte d’Or

»

* cf. La rue Boris Vian quitte la Goutte d’Or, 2 mai 2018.
** cf. Retour sur le coût et le financement de « l’opération Boris Vian », 3 mai 2021.

Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.