Ingérence

Bournazel écrit à Obono au Préfet de Police

  • C’est sur le papier à en-tête du Conseil de Paris que le député et conseiller de Paris Pierre-Yves Bournazel, élu du 18ème arrondissement, alerté par la directrice de Paris Macadam, écrit au préfet de police de Paris pour le rendre attentif à la situation de la Goutte d’Or, témoin quotidien de l’insécurité programmée depuis une quarantaine d’années sur ce quartier en Zone urbaine sensible (ZUS), Zone de sécurité prioritaire (ZSP), Zone de reconquête démocratique (QRR), Zone de Que-Sais-je encore (ZQSE) et autres zones de zonages intempestifs*.
  • Geste diplomatique délicat car, si les membres de l’Assemblée nationale sont des élus de la nation et non plus seulement de leur circonscription respective, force est de rappeler, comme le fait subtilement la directrice de Paris Macadam dans son mot d’information, que la Goutte d’Or est dans la circonscription voisine, « un peu plus loin », de celle de Pierre-Yves Bournazel.

Merci à Gertrude Dodart, directrice de l’association Paris Macadam, présidente suppléante du Conseil Citoyen Paris 18, qui a diffusé, ce 13 septembre 2019, la lettre du conseiller de Paris Pierre-Yves Bournazel au préfet de police de Paris. Version pdf de la lettre.

* Notre billet du 3 septembre 2012 sur les « zones de discrimination prioritaire ».

Cet article, publié dans Articles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.