Acte X

Hidalgo ouvre un rond-point à la Goutte d’Or

  • En concurrence avec les Gilets jaunes (et en même temps) le Grand débat, la maire de Paris fait son marché à la Goutte d’Or, ce samedi 19 janvier.
  • Cavé Goutte d’Or s’est procuré l’itinéraire de cette « marche exploratoire » qui évite tous les points chauds, – à commencer par l’angle des rues Cavé et Stephenson, où l’un des plus violents fleurons de l’immobilier municipal restera ainsi à l’écart de l’exploration.

Support carte : Mappy.com / Tracé bleu : Mairie de Paris / Points rouges et pastilles ajoutées : Cavé Goutte d’Or (18 janvier 2019). Voir le renvoi des chiffres ci-dessous (point rond n’est pas rond point).

En bleu sur cette carte, l’itinéraire de la maire de Paris qui a annoncé dans un communiqué du 17 janvier 2019 qu’elle ferait, ce samedi 19 janvier entre 11 heures et 12 heures 30, une « marche exploratoire afin de voir les résultats des actions engagées depuis novembre 2017, et d’échanger avec (les habitants) sur les actions envisagées pour 2019 ». L’association La Vie Dejean avait annoncé l’évènement dès le 15 janvier, indiquant sur son compte tweeter qu’elle aurait « des choses à lui dire ».

Les échanges entre La Vie Dejean et la Mairie de Paris sont bien connus : on a déjà salué ici le succès de la procédure portée par la première contre la seconde et l’apport de ce travail au quartier (voir notre billet du 11 novembre 2018) ; on salue aujourd’hui le fairplay de Madame Hidalgo qui n’hésite pas à terminer sa « marche exploratoire » sur les terres de l’association qui a remporté cette victoire devant le Conseil d’État. Il est vrai qu’elle avait déjà « pris acte » de sa défaite dans un communiqué long et laborieux qui tentait de présenter le combat de La Vie Dejean comme dépassé et la décision du Conseil d’État comme le résultat tardif d’une procédure ancienne qui n’avait plus lieu d’être puisque tout était désormais sous contrôle dans Château Rouge.

La méthode est la même dans la défense d’Éric Lejoindre, maire du 18e arrondissement qui tente de faire passer les réalisations de l’urbanisme des décennies 2000 et 2010 sur le nord de la Goutte d’Or (rues Cavé-Léon-Myrha-Doudeauville) comme ayant bénéficié (et tenu compte) de l’expérience désastreuse de l’opération dite « Goutte d’Or Sud » menée dans les décennies précédentes. L’une des prochaines restitutions annoncées de Cavé Goutte d’Or déconstruira très précisément cette analyse et démontrera, au contraire, l’absence d’attention portée à plusieurs des projets immobiliers livrés depuis 2010, ceux restant à livrer aux deux angles de l’îlot Myrha/Affre (Batigère) et Cavé/Stephenson (Sefri-Cime) étant particulièrement en cause.

« À la Goutte d’Or Nord, on fait mieux qu’à la Goutte d’Or Sud », Éric Lejoindre, maire du 18ème  arrondissement de Paris. Vue de l’immeuble de Bruno Fortier pour Sefri-Cime prise de la rue Stephenson (crédit RF). Pour une vue du même immeuble prise de la rue Cavé (crédit BB), cliquer ici (attention à vos droits, vos doigts).

À part le temps de contrition sur la rue Dejean, et le temps (qu’on devine à l’avance délicieux au Café Néon et à l’épicerie fine d’à côté, dûment répertoriés dans le programme officiel), l’itinéraire de la « marche exploratoire » de samedi évite soigneusement les points chauds que nous avons placés de mémoire sur la carte par de petits points ronds.

Point rond
n’est pas rond point

Ainsi en sera-t-il de la place de Chapelle qui ouvre sur le marché sauvage de la rue Marx-Dormoy dont les riverains proposent sans rigoler l’achat de gilets oranges de sauvetage (1) ; des marchés sauvages et itinérants qui prennent place, le samedi notamment, sur le pont et la rue de Jessaint (2) ; de la place Polonceau qui accueillit la première grande manifestation des habitants et commerçants du quartier le 27 mars 2018, il y aura très bientôt un an, place aujourd’hui marquée par la tentative de la Ville de récupérer la mobilisation populaire par d’obscures opérations de communication qui, de totems mal fagotés en fosses fresques et autres vrais coloriages de rues, renforcent toutes le malaise ressenti (3) ; de la rue Affre qui, derrière des rénovations négligées, peine à (re)trouver le calme (4) ; des abords de l’église Saint Bernard monument historique souillés (les abords) par, notamment, les containers de déchets dont la Mairie de Paris les a flanqués (5) ; des fresques du square Léon dont les origines légales et les autorisations qui auraient d’urbanisme été données à l’époque de leur réalisation demeurent tues (6) ; du café Le Soleil d’Oran (7) qui tient les murs du carrefour avec le soutien de Bercy, la Direction nationale d’intervention domaniale (DNID) étant le propriétaire tutélaire des murs dont l’exploitation crée de considérables troubles de voisinage dans un axe déjà difficile (notre billet du 7 décembre 2018/extrait ; du violent immeuble de l’urbaniste Bruno Fortier à l’angle des rues Cavé et Stephenson (8) ; de la vaine tentative de Batigère de faire mieux à l’angle opposé – on devine que le bâtiment d’angle sera, ce samedi, dans l’ombre de la restauration du 5 rue Myrha (9) ; de l’œuvre de François Morellet cachée aux habitants de la Goutte d’Or par la palissade que lui impose depuis plusieurs années l’Institut des Cultures d’Islam, établissement culturel de la Ville de Paris (10) ; des jours de souffrance, longue et chère souffrance que la Résidence Doudeauville (qui abrite Drouot-Montmartre) impose depuis plusieurs années à la copropriété voisine du 46 rue des Poissonniers : un gouffre économique et juridique maintenu dans une impasse opposant justice civile et justice administrative (11),… le point 12 sur la carte marquant le marché Dejean (que Madame Hidalgo n’évite donc pas) et ses problèmes propres et récurrents.

Bonne marche, Madame la maire. Aucun rond-point dans les parages immédiats (lire à cet égard l’excellente note d’Action Barbès demandant une révision du plan de circulation dans la Goutte d’Or).

Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.