Le diocèse en Bern

Pas de loto patrimoine pour l’église Saint Bernard de la Goutte d’Or

  • Ou comment lutter contre les huissiers de « Mon curé chez les pauvres ».

L’école Saint Bernard de la Goutte d’Or, une agression contre l’architecture, contre le patrimoine, contre l’histoire du quartier et contre le porte-monnaie de ses riverains.

Pour se défendre contre la Ville de Paris, qui a donné sa bénédiction à la construction hérétique de l’extension de l’école Saint Bernard sur le seuil de l’église Saint Bernard monument historique, et contre l’enseignement catholique diocésain qui, une fois sa médiocre pierre posée, poursuit les riverains pour rentrer dans ses frais de justice, la Goutte d’Or ne peut hélas – ici comme ailleurs – compter que sur elle et l’esprit inventif du pot de terre.

La cagnotte de SOS Paris au vide grenier du 27 mai 2018.

C’est ainsi que, face au Loto patrimoine des palais et châteaux mis en place par Emmanuel Macron et Stéphane Bern, la Goutte d’Or s’en remet à la bonne vieille cagnotte pour rassembler les fonds nécessaires à la défense du patrimoine local récemment saccagé par le diocèse de Paris avec le soutien actif – trop actif – de la Mairie du 18e arrondissement, – si actif qu’une demande d’enquête est en cour(s) sur les conditions d’octroi du permis de construire l’extension de l’école Saint Bernard contre l’église Saint Bernard monument historique.

SOS parvis

Inaugurée ce dimanche 27 mai 2018 par SOS Paris sur le parvis de l’église Saint Bernard à l’occasion du vide grenier de Paris-Goutte d’Or, la cagnotte du patrimoine de la Goutte d’Or se déplacera tout l’été de sites en sites : du stand de Cavé Goutte d’Or où elle a rassemblé les premiers dons ce dimanche, vous la trouverez en divers endroits des Portes ouvertes des ateliers d’artistes du quartier du 8 au 11 juin 2018 pour culminer, les 15 et 16 septembre, lors des Journées du patrimoine dont le thème est cette année « L’art du partage ».

La secrétaire générale de SOS Paris installe la cagnotte du patrimoine de la Goutte d’Or sur le stand de Cavé Goutte d’Or.

Avec un riverain victime des huissiers de l’OGEC Saint Bernard Sainte Marie (agrandir l’image).

Avec des élus du Groupe Agir (agrandir l’image).

Le blog a déjà évoqué, l’an dernier à l’occasion de la 34ème édition des Journées consacrée au jeune public et à sa sensibilisation au patrimoine, l’agression culturelle et historique au quartier que représente l’architecture de l’école Saint Bernard, et dénoncé le mépris dans lequel la Mairie du 18e et l’enseignement catholique de Paris tiennent le monument historique qu’est l’église Saint Bernard (lire ici).

En appelant cette fois-ci au soutien et au partage, la 35ème édition sera-t-elle l’occasion de faire sauter la banque ?

En attendant, rendez-vous aux Portes d’Or des 8/9/10 et 11 juin 2018.

La liste des ateliers où on trouvera la cagnotte du patrimoine de la Goutte d’Or sera communiquée d’ici là. Et il se murmure déjà que certains sont au cœur de l’église Saint Bernard elle-même.

 

Échange de cartes de visites au pied de l’école Saint Bernard, jamais très éloignée de sa direction.

Publicités
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s