Plan Borloo

En avril, la rénovation urbaine ne se découvre pas d’un fil

  • À la réception du plan Borloo pour les quartiers prioritaires, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé ce matin qu’un « plan de mobilisation » serait dévoilé en mai.
  • Après « Tous mobilisés pour Château Rouge », « Tous mobilisés pour Polonceau », « Tous mobilisés pour la Goutte d’Or », « Tous mobilisés pour les mineurs marocains », les quartiers Est du 18e s’installent dans la mobilisation de tous.

Le blog a rappelé avant-hier, à huit jours du rapport attendu de la Maire de Paris sur la requalification du secteur Arcades Goutte d’Or/Rue Boris Vian, la succession des projets de renouvellement urbain qui ont accablé depuis plus de 30 ans le quartier de la Goutte d’Or, détruit sous les auspices de sa rénovation dans les années 1980.

Nos lecteurs ont ainsi pu se remémorer les étapes qui, de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) au Programme national et Nouveau programme national de renouvellement urbain (PNRU et NPNRU) en passant par le Grand projet de renouvellement urbain (GPRU), font miroiter un avenir meilleur aux quartiers Est du 18e. dont la Mairie d’arrondissement a trop rapidement vanté la métamorphose au nom de la seule résorption de l’habitat insalubre (J-8).

De son côté, Jean-Louis Borloo a à peine eu le temps de digérer l’enquête de Cavé Goutte d’Or (travail documentaire salué sur les comptes facebook et tweeter de l’association), qu’il est venu en personne annoncer sur le perron de Matignon rien moins que « la relance de la rénovation urbaine ».

Comme s’il répondait aux appels répétés des habitants du quartier quant à l’avenir du secteur Arcades Goutte d’Or/Rue Boris Vian (« au cœur de la Goutte d’Or », dit le site de la Mairie de Paris, au cœur de l’échec de la ‘réhabilitation’ du quartier, disent ses habitants), l’ancien ministre de la cohésion sociale a martelé : « Il faut des programmes extrêmement clairs, avec des responsables ».

Clarté et responsabilité

Avec une telle demande de « programmes extrêmement clairs », Jean-Louis Borloo s’inscrit à l’opposé des déclarations fuyantes émises le 19 avril dernier par la Mairie du 18e qui, en dépit du programme extrêmement clair pour la requalification annoncée publiquement au quartier le 22 novembre 2016 (voir la présentation détaillée d’Action Barbès, pour mémoire), évoquait l’absence d’engagement ferme (promesse électorale pourtant puisque articulée sur la fin de la mandature) et un projet finalement  « pas si simple » (lire notre compte rendu).

Quant aux « responsables » qu’il serait nécessaire, selon Jean-Louis Borloo, de placer à la tête de ces « projets extrêmement clairs », on les cherchera en vain dans les nombreuses bonnes volontés qui travaillent sur ces questions et qu’on rencontre toujours avec plaisir dans les services et dans chacune des réunions de « suivi » des multiples projets à la fois globaux et morcelés, qui se chevauchent quand ils ne se contredisent.

On ne les trouvera guère plus en hauts lieux : si Jean-Louis Borloo devait en effet rappeler que c’était à la demande du président de la République et de Jacques Mézard, actuel ministre de la Cohésion des territoires, qu’il avait rédigé son étude et à eux qu’il revenait, en conséquence, d’y donner suite, on observe que l’absence de Jacques Mézard et de son secrétaire d’État Julien Denormandie avait été notée par les initiateurs de la pétition d’habitants remise aux autorités le 27 mars dernier :

« (…) Nous avons apprécié la présence nombreuse des autorités publiques interpellées (et d’autres) et leur écoute attentive, malgré l’absence du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, celle du ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard et du secrétaire d’État rattaché à son cabinet, Julien Denormandie. Madame la maire Anne Hidalgo ne s’était pas déplacée, mais nous avait adressé un courrier qui nous a été remis par Éric Lejoindre, maire du 18e arrondissement, accompagné de plusieurs adjoint(e)s (…)  » (Lire le compte rendu sur le site de la pétition).

Peut-être les ministres seront-ils aux États-généraux de la Politique de la ville, cet après-midi, comme l’annonce le programme prévisionnel. À suivre.

Publicités
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s