Pouvoir

La Politique de la ville nous j’aime et nous j’aimons la Politique de la ville

  • Colombe Brossel et Maya Akkari, les deux maires adjointes chargées de la Politique de la ville auprès, respectivement, d’Anne Hidalgo et d’Éric Lejoindre, ont j’aimé le tweet de Cavé Goutte d’Or sur la résistance du quartier à … la Politique de la ville.
  • Cavé Goutte d’Or et les EDL à l’unisson pour leurs vœux 2018 ?

Le « J’aime » de Colombe Brossel (à gauche) et celui de Maya Akkari (à droite). La Politique de la ville en pointe sur la Goutte d’Or (captures d’écran du 25 janvier 2018).

Le blog a déjà salué, dans son Cavé Patrouillam (Prends garde à la patrouille) du 11 janvier 2018, la réunion de travail organisée par la Politique de la ville le 20 décembre passé sous le titre de « Mobilisation pour l’occupation positive des espaces publics du sud Goutte d’Or ».

Et en plus, c’est bon. Ce soir 25 janvier 2018 à 19 h 30, « À la Goutte d’Or » avec Paris-Goutte d’Or.

Certains de nos lecteurs pensaient que ça sentait la quille : Cavé Goutte d’Or préparait son départ de la blogosphère et remettait les clés de son combat aux institutions et associations souvent désignées parmi les plus responsables des déboires du quartier. Que nenni ! Cavé Goutte d’Or salue en réalité le mouvement qui consiste à « se réapproprier de manière positive les espaces publics », comme le posait l’invitation à la séance de travail du 20 décembre passé autour de Maya Akkari et des EDL (équipes de développement local), et à « lancer une réflexion de fond sur les erreurs historiques qui ont été faites dans l’aménagement et la gestion du quartier (ce, notamment depuis l’opération de réhabilitation urbaine des années 1980) », comme on peut le lire dans les travaux préparatoires actuellement en cours en vue de mobiliser le quartier autour d’une plus grande responsabilité de ses habitants.

Responsabilités

Il convient peut-être, en effet, de parler de responsabilités partagées entre habitants et pouvoirs publics dans la dégradation du quartier sous couvert de réhabilitation et la mise de « l’opération de réhabilitation urbaine des années 1980 » au rang des questions à appréhender aujourd’hui doit être saluée comme une prise de conscience des deux côtés. La destruction du quartier et de son histoire, le renoncement à l’effort architectural et urbanistique, n’ont pas été imposés par la Politique de la ville sans une forme d’acquiescement, de négligence ou de résignation des habitants.

Or, cette destruction se poursuit et plusieurs éléments de la rénovation urbaine en cours aujourd’hui autour de l’église Saint Bernard (opération Batigère sur l’angle Myrha/Affre, opération Sefri-Cime sur l’angle Cavé/Stephenson, extension de l’école Saint Bernard sur l’angle Pierre L’Ermite/Saint Bruno) marquent le même mépris pour les habitants de la Goutte d’Or, reproduisent les mêmes « erreurs historiques dans l’aménagement et la gestion du quartier », au point  qu’un des immeubles concernés, dont le permis est toujours contesté devant la Cour administrative d’appel est qualifié rien moins que de « flippant » (voir ci-contre).

Après en avoir pourtant donné en 2015 (voir nos billets des 7 et 12 octobre 2015), le projet de requalification du secteur Arcades Goutte d’Or/rue Boris Vian ne donne guère plus d’espoir aujourd’hui et Cavé Goutte d’Or se plait à voir dans les j’aime des adjointes à la Politique de la ville un message susceptible de retarder le compte à rebours mis en place par la Cohérie Boris Vian le 30 novembre dernier :

Cet article, publié dans Articles, Défense du quartier, Politique de la ville, Quartier, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.