Investitures

La Goutte d’Or en marche derrière ses seniors ?

  • Après le soutien de Daniel Vaillant et Bertrand Delanoë au mouvement « En marche », qui d’autre pour accompagner la Goutte d’Or durant le prochain quinquennat ?
  • La SEMAVIP, Éric Lejoindre, le Pari citoyen, la Salle Saint Bruno, l’OGEC Saint Bernard-Sainte Marie ont-ils fait acte de candidature à l’investiture convoitée de la circonscription populaire ?

Les nouveaux visages de la Goutte d’Or (Photo Dixhuitinfo.com, 2008).

On sait que, sous les auspices de François Mitterrand, la Goutte d’Or a vu de célèbres fées se pencher sur le berceau de sa prétendue « réhabilitation » : Lionel Jospin, Daniel Vaillant, Bertrand Delanoë font partie des jeunes loups envoyés en frondeurs dans les années 1974-75 pour emporter le quartier populaire quelques années plus tard, participer à sa démolition dans les années 1980-90, et créer, avec le soutien d’Alain Juppé, la « zone urbaine sensible » qui ne se serait (à leurs yeux) toujours pas désensibilisée depuis :

  • L’un des communicants majeurs de Lionel Jospin, Manuel Valls, n’est-il pas à l’origine de la décision de faire d’une des plus ancienne « zone urbaine sensible » la première « zone de sécurité prioritaire » du pays ?
  • Les promoteurs immobiliers  soutenus par la Mairie de Paris pour sur-densifier le quartier ne justifient-ils pas leurs méfaits en s’abritant derrière ce statut sécuritaire en prétendant, comme le fait la SEFRI-CIME PRMOTION, que son projet « ne s’inscrit pas dans un tissu urbain aux caractéristiques particulières, mais dans un quartier parisien marqué par l’insécurité – comme le révèle son classement en zone de sécurité prioritaire en 2012 – et dont les qualités architecturales ne peuvent être raisonnablement qualifiées d’exceptionnelles ».

Ça n’en marche pas comme ça

Va falloir qu’on demande l’autorisation d’abord, tu sais.

Si Manuel Valls a été courtoisement (mais fermement) rappelé à l’ordre, en ce deuxième jour de l’ère Macron, afin qu’il présente « comme tout le monde » sa candidature à l’éventuelle investiture de la désormais « République en marche », qu’en est-il de Daniel Vaillant, ci-devant maire du 18e arrondissement de Paris qui a eu le courage de reconnaître que la Goutte d’Or Sud avait « très mal vieilli » ? Dans un entretien au Monde du 6 avril 2017, l’actuel « député de la Goutte d’Or » (de la 17e circonscription de la capitale) déclarait : « Si Hamon est président de la République, je ne serai pas candidat. Si Macron est élu et qu’il arrive en tête dans ma circonscription, il ne faudrait pas qu’un candidat MoDem voire UDI profite de la dynamique présidentielle et gagne avec l’étiquette En marche ! Pour éviter cela, il est envisageable que je me présente. Je veux tout faire pour garder la 17e circonscription à gauche ».

Et l’ancien maire de la Goutte d’Or et ses abords d’ajouter : « À ce jour, je n’ai pas eu de discussion avec Macron au sujet d’une investiture. Je rappelle qu’en décembre 2016, une majorité de militants dans ma circonscription souhaitait que je sois leur candidat. Le parti n’en a pas tenu compte et a investi Colombe Brossel bien qu’elle ait obtenu moins de voix que moi lors de sa désignation par les adhérents. Je ne l’ai pas accepté mais j’en ai pris acte. J’ai estimé que j’avais retrouvé une forme de liberté à l’égard du PS ».

Entre le député en place qui estime que « la Goutte d’Or Sud a très mal vieilli » et sa challenger investie par le PS et chargée à la Mairie de Paris de la requalification du secteur Goutte d’Or/Boris Vian, naguère ensemble (ci-dessus) sur le fronton de la célèbre permanence du 13 rue Cavé héritée de Lionel Jospin (ci-dessous), les habitants de la Goutte d’Or vivent les prochaines quarante-huit heures dans une délicieuse effervescence, puisque aussi bien « La République en marche » décidera « jeudi après-midi » des investitures pour les législatives.

PS, LR, EELV, LREM
ou l’investriture du cercle

Éric Lejoindre, maire PS du 18e, vote contre le vœu de Pascal Julien (EELV) pour le classement en ELP de la zone saccagée par l’OGEC Saint Bernard-Sainte Marie (sources Mairie 18).

Si on mesure – ô combien ! – sa charge quant au secteur Boris Vian/Goutte d’Or, dont elle a promis qu’il serait livré tout neuf avant la fin de la mandature municipale (mai 2020), on ignore tout de la position de Colombe Brossel sur les autres points chauds de l’urbanisme de la Goutte d’Or, notamment sur l’extension malheureuse de l’école Saint Bernard qui a obtenu l’étrange soutien de la Mairie contre elle-même (deux arrêtés municipaux contradictoires de 2012 et 2015 interdisent et autorisent en effet la même atteinte à l’église Saint Bernard, classée monument historique entre les deux arrêtés), mais on sait que, contrairement à son ancien adjoint Éric Lejoindre (ci-contre), Daniel Vaillant s’est félicité d’avoir voulu interdire cet objet architectural dont il a dit, avant que sa Mairie ne le soutienne néanmoins, qu’il n’était « pas possible d’enlaidir un secteur qui a été complètement remis en valeur ».

On sait aussi que, du côté de l’opposition de droite, on a voté au conseil d’arrondissement pour la construction contestée au motif confondant et contondant que, de cette construction au mépris du monument historique et de l’« espace urbain de qualité exceptionnelle » dans lequel l’école Saint Bernard avait la chance d’être située, dépendrait l’avenir de l’école, – alors que c’est bien sûr le contraire :

Explication de vote du conseiller de Paris LR contre le vœu EELV pour la protection de l’angle des rues Pierre L’Ermite et Saint Bruno. Compte rendu de séance du conseil d’arrondissement du 20 juin 2016 (voir le verbatim complet).

On se perd donc en conjecture sur la personnalité qui sera investie pour la 17e circonscription et saura sauver la Goutte d’Or de la Politique de la ville qui l’a enfoncée jusqu’ici sous quarante années de préjugés (car l’indulgence accordée par la Mairie de Paris à l’OGEC Saint Bernard-Sainte Marie au détriment d’un « espace urbain de qualité exceptionnelle » identifié par l’Atelier parisien d’urbanisme est assurément un avatar de la Politique de la ville [à suivre]).

Publicités
Cet article, publié dans Articles, Défense du quartier, Politique de la ville, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s