Dense avec les loups

Vers un PLU laisse béton ?

  • Plusieurs associations de quartiers s’inquiètent de la densification de Paris.
  • Dans un entretien aux Échos, l’élue verte du 18e arrondissement Galla Bridier assure que l’allié EELV se bat pied à pied avec la majorité municipale pour ne pas laisser bétonner la capitale.
  • Paris Nature Environnement craint la construction d’un Paris hors-sol, SOS Paris des modifications précipitées qui annoncent de nombreux contentieux entre le nouveau PLU et le PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable).
  • Cavé Goutte d’Or soutient l’amendement des Verts en faveur de la création d’un espace libre protégé tendant à sauvegarder les perspectives monumentales de l’église Saint Bernard.
  • Mais pas que.
non à la d

Illustration empruntée au Collectif Dépôt Chapelle Ordener.

Les associations parisiennes de protection de l’environnement sortent, pour beaucoup d’entre elles, d’un marathon démocratique et civique (pour ne pas dire citoyen) qui les a fait travailler depuis un an sur les modifications du PLU (Plan Local d’Urbanisme), et tout particulièrement dans la dernière ligne droite, sur les dossiers les plus chauds que nous avons suivis sur le blog depuis la réunion de travail de Paris Nature Environnement, le 26 avril 2016.

Si Cavé Goutte d’Or était intervenue dès juillet 2015, au moment de la consultation en mairies, il s’agissait – en mai et juin 2016 – d’encourager les associations de quartier à lire le PLU avant l’adoption de ses modifications par le Conseil de Paris (voir sur le blog : PLU École Saint Bernard, PLU Bois Dormoy, PLU Ordener/Poissonniers suivis de Semaine PLU 1, Semaine PLU 2).

Grosse fatigue

Ce marathon se poursuit. Le PLU lui-même n’est pas au bout du chemin car, s’il était approuvé lors de la session du Conseil de Paris des 4-5-6 et 7 juillet 2016 (c’est demain), la délibération d’approbation (lire le projet) serait encore susceptible d’opposition.

Déjà, plusieurs des associations les plus actives durant l’année écoulée – nous pensons à SOS Paris, Paris Nature Environnement, Respiration Paris 15, à l’Association pour le Suivi de l’Aménagement de Paris Nord-Est (ASA-PNE), à CapaCités et ses collectifs amis (actifs sur le projet Ordener/Poissonniers), le Bois Dormoy, Cavé Goutte d’Or et maintes autres – étudient « pied à pied » (pour le dire comme Galla Bridier de ses propres négociations avec la majorité municipale) les nouvelles dispositions du PLU, craignant que plusieurs d’entre elles ne portent préjudice à l’environnement, à la ville et au PLU lui-même.

Independance day

Nos lecteurs suivront avec intérêt les débats du lundi 4 juillet, date ô combien symbolique, sur les amendements que le Groupe écologiste de Paris a réussi à mettre et maintenir à l’ordre du jour du Conseil de Paris. Au risque d’apparaître un peu trop dans la protection de proximité, nous signalons les trois amendements n° 43 concernant le secteur Ordener-Poissonniers, 51 pour la création d’un espace vert protégé sur le Bois Dormoy et 58 sur la création d’un espace libre protégé à l’angle des rues St Bruno et Pierre L’Ermite accueillant l’école Saint Bernard dont l’extension nécessaire peut être poursuivie en surélévation des bâtiments existants (voir : « Les plans de Cavé Goutte d’Or pour agrandir l’école Saint Bernard »).

L'école Saint Bernard prend de la hauteur.

L’école Saint Bernard prend de la hauteur.

Certains élus au Conseil du 18e arrondissement ont cru devoir rejeter le vœu des Verts au motif que la protection des perspectives monumentales de l’église Saint Bernard empêcherait l’extension de l’école. Il n’en est rien. L’école peut s’étendre au-dessus du bâtiment existant sans porter atteinte à l’environnement du monument historique, qu’elle aura ainsi contribué à protéger. Elle peut même construire plus d’espace que ce qu’elle vise dans les trois plateaux sur pilotis qu’elle prévoit de construire dans la cour de l’école en portant une atteinte avérée aux perspectives monumentales, – avérée par le maire de Paris lui-même qui a refusé en mars 2012 le premier permis de construire en application de l’article UG.11 du PLU en vigueur.

Pour en savoir plus : Les plans de Cavé Goutte d’Or pour agrandir l’école Saint Bernard. Le courriel du 3 juillet 2016 de Cavé Goutte d’Or aux élus du 18e. L’amendement du Groupe écologiste de Paris en faveur d’un espace libre protégé. L’espace libre protégé.

  • L’« espace libre protégé » dans le PLU « Un espace libre protégé (ELP) est un espace généralement à dominante minérale, ne comportant pas de construction en élévation et constituant, sur un ou plusieurs terrains, un ensemble paysager protégé, en application de l’article L.123-1-5 § 7° du Code de l’urbanisme, pour sa fonction dans le paysage urbain et le cadre de vie des habitants, sa qualité esthétique ou de témoignage historique et, le cas échéant, son rôle dans le maintien des équilibres écologiques ».
Publicités
Cet article, publié dans Articles, Défense du quartier, Patrimoine(s), Politique de la ville, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s