PLU Bois Dormoy

« Assez de poumons verts avec les jardins Bashung et Pajol ! », dit la Ville

  • À en croire le rapport de la commission d’enquête sur le projet de modification du PLU de Paris, rendu public le 16 mars 2016, la survie du Bois Dormoy n’est désormais plus suspendue qu’au recours contentieux contre le projet de construction qui en implique la disparition.
bois dormoy

LS 100% contre poumon vert. Le nouveau PLU marqué par une densification du béton social (capture d’écran du rapport de la commission d’enquête, p. 332).

On se souvient qu’un recours avait été déposé par l’association qui entretient et travaille à la sauvegarde de Bois Dormoy (Voir : « Les Serres d’Auteuil et le Bois Dormoy à nouveau dans une même résistance » et Ulule à soutien).

Son président n’a pas manqué de le rappeler à la commission d’enquête en constatant que, dans le projet de modification du PLU de Paris, « la parcelle avait été classée LS 100%, alors qu’il s’agit d’un jardin qui s’est développé sur une friche »:

  • « L’association que je préside, écrit Thomas Augais, l’a ouvert au public pour y pratiquer un jardinage respectueux de l’environnement et y créer des liens sociaux. Le permis de construire affiché menace le quartier que vous classez en secteur EVP. Il faut classer la parcelle P 18-4 pour écarter cette menace ».

Dans un lapsus qui voudrait inverser l’engouement pour le Bois Dormoy, la commission observe d’abord que « la sauvegarde du Bois Dormoy a fait l’objet d’une levée de boucliers ». C’est bien sûr le risque de voir disparaître le Bois Dormoy, donc la menace contre sa sauvegarde et non sa sauvegarde, qui a fait l’objet d’une levée de boucliers.

La commission se reprend d’ailleurs dans la phrase suivante en précisant que « trente-neuf personnes se sont manifestées pour la sauvegarde de ce jardin« .

Elle n’en retient pas moins qu’ « un permis de construire, conforme au PLU en vigueur, a été accordé le 20 octobre 2014 sur ce terrain pour la réalisation d’un équipement petite enfance et d’une maison d’accueil pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ».

Eh’Oh l’Eh’Pad !

Elle ajoute que « tout en offrant des espaces libres plus vastes que ne l’exige le règlement, ce projet doit mettre fin à la gestion du site par l’association et fait l’objet d’un recours contentieux ».

Pour ce qui est du poumon vert, qu’elle met toujours scrupuleusement entre guillemets, la commission retient que « la création à proximité de deux jardins nouveaux proposés au classement en zone UV peuvent répondre à la demande de ‘poumons verts’ dans le quartier ». Il s’agit des jardins Bashung et Pajol, dont la proximité avec le Bois Dormoy est inversement proportionnelle à la largeur de la rue Marx-Dormoy qui les sépare.

Last but not least hélas, « la modification du PLU n’a pas d’incidence sur la mise en œuvre du permis de construire déjà délivré » : seul donc le recours contentieux pourrait avoir une incidence sur le projet de construction, l’ultime tentative des Verts de demander une relance de l’enquête publique ayant semble-t-il échoué lors du conseil de Paris des 29, 30 et 31 mars dernier.

Les jardins Bashung et Pajol, quant à eux, se réjouissent du nouveau statut de « poumons verts » (entre guillemets donc) qui leur est attribué mais se demandent comment ils pourront remplir cet office respiratoire, traversés qu’ils sont par la rue Marx-Dormoy, identifiée comme nécessitant une « éradication de la pollution sonore et atmosphérique » par un collectif Tombouctou concourant aux idées de la Maire pour son budget participatif 2015 et comme « un axe saturé » par Action Barbès dans une étude mise en ligne sur son blog le 5 février 2016. Cela dit, nous n’avons trouvé aucune trace du classement des jardins Bashung et Pajol en zone UV (à ne pas confondre avec les salles de bronzage artificiel), mais l’étude du PLU est fastidieuse, ce qui donne : 1) une indication des difficultés d’étude de ses éventuelles modifications et 2) la possibilité à nos collaborateurs de trouver très prochainement les deux poumons verts censés « répondre à la demande dans le quartier ».  

Publicités
Cet article, publié dans Articles, Défense du quartier, Politique de la ville, Quartier, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour PLU Bois Dormoy

  1. Ping : Méandres participatifs | Cavé Goutte d'Or

  2. Que veut dire « classé LS » ? Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s