Zoom sensible

Comment les promoteurs immobiliers ont tenté de camoufler les abords des projets de Paris Habitat et Batigère

  • Les révélations se suivent dans l’affaire des permis de construire accordés illégalement autour de l’église Saint Bernard monument historique.
domeauperes

© Matali Crasset. La designer a appelé « Permis de construire » ce canapé qui est aussi un « jeu pour enfants ». Voir le site de Domeau et Pérès.

Les recours de Cavé Goutte d’Or n’ont pas seulement mis au jour un système d’arrangements avec la vérité sur les dates et contenus des textes, arrêtés préfectoraux, arrêtés municipaux et autres avis d’ABF, ou avec le droit du patrimoine, celui de l’urbanisme et autres règles du PLU.

Ils ont aussi révélé une grande capacité des acteurs de projets urbains (décideurs, membres de l’exécutif parisien, propriétaires, maîtres d’œuvres, maîtres d’ouvrages, architectes, ABF) à tricher avec les plans, les photos, les déclarations et autres notices. Un monde étrange se révèle, où l’à peu près est roi et la fausse affirmation la règle.

Nous ne revenons pas ici sur les « bizarreries » évoquées par la première adjointe Carine Rolland au Conseil d’arrondissement du 15 septembre 2014 concernant la protection de l’église Saint Bernard au titre des monuments historiques (voir et revoir), ni sur les contrevérités assénées à ses collègues du Conseil d’arrondissement du 26 janvier 2015 par l’adjoint Michel Neyreneuf concernant la date de cette protection et des avis ABF qui n’en avaient pas tenu compte (voir et revoir), pas plus que sur les fausses affirmations que la Direction de l’Urbanisme a soumises à la validation d’Éric Lejoindre qui les a validées (voir et revoir), autant de preuves des dysfonctionnements de l’Urbanisme parisien que l’affaire des permis de construire accordés sans avis ABF autour du monument historique de la Goutte d’Or aura mis au jour en quelques mois.

À ces textes et verbatim, tous largement disponibles sur le site de la Mairie du 18e et sur le blog de Cavé Goutte d’Or, s’ajoutent quelques preuves par l’image qui émergent des dossiers d’architectes, tels qu’ils ont été présentés avant les recours de Cavé Goutte d’Or et après ces recours, dans le cadre des demandes de permis modificatifs.

Preuves par l’image

Si Paris Habitat et la SEMAVIP n’ont pas hésité à reconnaître leur mensonge sur la prétendue « unité foncière » de 1.232 m² entre leurs parcelles des rues Myrha et Cavé en présentant (en fin de compte !) une demande limitée aux seuls 316 m² de la rue Cavé concernés par le projet CROUS et en signant une convention de cour commune, acte notarié par définition inutile au cœur d’une unité foncière qui appartiendrait à un seul propriétaire (voir « Servitude involontaire »), les architectes ont, quant à eux, zoomé ou dézoomé leurs croquis et plans de situation, faisant ainsi valoir quel était … l’objectif du départ.

La prétendue « unité foncière » entre les parcelles
de Paris Habitat et de la SEMAVIP balayée d’un coup de plume
sans cour commune

Avant les recours de Cavé Goutte d’Or : sans servitude de cour commune.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après les recours de Cavé Goutte d’Or : avec servitude de cour commune.

*

Les architectes de Paris Habitat et Batigère zooment ou dézooment
pour exclure et remettre le monument historique dans l’objectif

Les architectes Raphaël Gabrion pour le CROUS des 22-24 rue Cavé et Louis Téqui pour l’immeuble Batigère de l’angle Myrha/Affre n’avaient pas hésité, l’un à prendre le recul nécessaire pour que l’église Saint Bernard n’apparaisse pas dans le dossier initial, l’autre à zoomer au contraire pour que le plan de quartier figurant au dossier initial s’arrête avant la parcelle du monument historique (parcelle dont le sol est lui-même protégé).

Ce qui donne, pour le projet Paris Habitat des 22-24 rue Cavé :

crous 1

Avant les recours de Cavé Goutte d’Or : photo d’approche sans monument historique à l’horizon (image Raphaël Gabrion).

covisibilitc3a9-gabriel

Après les recours de Cavé Goutte d’Or : photo d’approche avec le monument historique, au surplus signalé en rouge sur la photo (image Raphaël Gabrion itou). Voir photographie du document original.

Et pour le projet Batigère de l’angle Myrha et Affre :

plan de situation 1

Avant les recours de Cavé Goutte d’Or : sans monument historique (Document Atelier Téqui). La flèche bleue est ajoutée dans les recours pour signaler la parcelle manquante.

plan de situation 2

Après les recours de Cavé Goutte d’Or  : avec le monument historique. Batigère aura prié le bureau d’architecte de revoir sa copie et de descendre un peu son objectif (Document Atelier Téqui).

JRB1

Du coup, le document finalement produit semble venir du dossier de recours de Cavé Goutte d’Or ! Et d’une certaine façon, il en vient.

Voilà en tout cas des architectes qui ont une bonne connaissance des Zooms utiles sensibles (ZUS) et savent, au besoin, mettre leurs éventuelles carrières sous la protection de Zoom de sécurité prioritaire (ZSP).

Quant à ‘Morland’, désormais « promenade Lévi-Strauss», la Direction de l’Urbanisme mange son chapeau en silence : l’architecte voyer général Denis Caillet, chargé de la Sous-Direction du Permis de Construire et du Paysage de la Rue, est contredit par l’ingénieur en chef Pascal Tassery, adjoint au Sous-Directeur du Permis de Construire et du Paysage de la Rue (ils se tirent dans les majuscules, ces deux-là, ou on en perd notre syntaxe) : voir «Un nouveau Caillié dans la Saussure d’Anne Hidalgo ?».

*

*     *

Publicités
Cet article, publié dans 24 rue Cavé, 5 rue Myrha, Articles, Église Saint Bernard, Défense du quartier, Politique de la ville, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s