Autel particulier

Chemin de croix pour la Brasserie Barbès ?

Sur le carrefour Barbès, 9 juillet 2014, 9 heures (Photo Paris-Louxor).

Sur le carrefour Barbès, une brasserie ou une chapelle ? (Photo Paris Louxor).

On peut suivre la construction de la future Brasserie Barbès sur le site de l’ancien VANO dans les pages du blog d’Action Barbès, dont la dernière dépêche sur le sujet date du 31 mai. Hier, la page facebook de Paris Louxor donnait au projet des airs de chapelle (photo ci-dessus).

Querelle de clochers

Alors que, la veille encore, Le Parisien sonnait le tocsin en titrant en une générale « Les policiers de la Goutte d’Or au bord de la crise de nerf » et en une de son cahier central « Des policiers de la Goutte d’Or décrètent l’état d’urgence », la photo du chantier VANO donnait, avec ses petites croix, l’image sainte d’une prière qui se ferait entendre : « Saint Barbès, rendez-nous la Goutte d’Or ! »

Le Parisien, bandeau de une du 7 juillet 2014.

Le Parisien, bandeau de une du 7 juillet 2014.

Un policier du quartier n’avait-il pas déclaré au journal : « Les voyous tiennent le quartier. Ils volent à Barbès. Ils vendent à Barbès » ?

La préfecture, bien sûr, réfuterait et Le Parisien, bien sûr, publierait la réfutation (ci-contre). Dès le lendemain, en effet, Le Parisien revenait sur le tract qui avait doublement fait sa une du 7 juillet : « La préfecture de police a tenu à réagir hier au tract d’un syndicat de police, l’Unsa, dénonçant un climat d’insécurité grandissant à la Goutte d’Or. Sur les six premiers mois de l’année, indique-t-elle, les violences physiques contre les personnes ont baissé… » (lire l’article).

Pendant ce temps, les associations d’habitants du quartier se demandent comment entrer dans les comptes tweeter d’Anne Hidalgo et de son adjointe à la Sécurité Myriam El Khomry. Quid de se payer une page dans Le Parisien ? Les syndicats de police et le préfet le peuvent bien, comme jadis Daniel Vaillant lorsqu’il vendait à qui voulait bien l’acheter la prétendue (toujours plus tendue) métamorphose du quartier (voir aussi «Daniel Vaillant : La Goutte d’Or Sud a très mal vieilli»).

Pour une vraie image de la Goutte d’Or, rendez-vous à l’angle des rues Myrha et Léon :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Défense du quartier, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s