LVMH élevé MH ?

La Samaritaine au chevet de l’église Saint Bernard ?

  • Une décision du Tribunal administratif concernant le cœur de Paris annule un permis de construire validé par l’ABF et rappelle l’obligation d’intégrer les nouvelles constructions au tissu existant.
  • Un coup d’arrêt pour les permis qui, au cœur de la Goutte d’Or, sont délivrés sans considération du tissu existant et sans avis de l’ABF, pourtant obligatoire en cas de covisibilité avec le monument historique qu’est l’église Saint Bernard  ?
Projet rejeté par le Tribuanl administratif (dossier de presse via SOS Paris).

Projet rejeté par le Tribunal administratif de Paris (photo dossier de presse via SOS Paris).

Le site du Monde annonce que « le Tribunal administratif de Paris a annulé, mardi 13 mai, l’un des deux permis de construire obtenu par le groupe de luxe LVMH sur le site du grand magasin parisien la Samaritaine dont il est propriétaire et que contestaient des associations de défense du patrimoine ».

« Plus précisément, indique lemonde.fr, « le tribunal a estimé que l’ample façade blanche du nouveau bâtiment prévue le long de la rue de Rivoli, projet porté par l’agence Sanaa, voile translucide et ondulant, ne s’insère pas dans le tissu urbain du quartier et ne répond pas aux prescriptions du plan local d’urbanisme (PLU, article UG 11-1-3) ».

Un UG à DÉPLUGGER le PLU

Évoqué dans tous les recours de Cavé Goutte d’Or contre les permis de construire accordés autour de l’église Saint Bernard (voir « Suspicion légitime »), le fameux article UG 11-1-3 du PLU (Plan local d’urbanisme) prévoit que :

  • « les constructions nouvelles doivent s’intégrer au tissu existant, en prenant en compte les particularités morphologiques et typologiques des quartiers […] ainsi que celles des façades existantes. »

Or, selon le Tribunal, et sans préjudice de ses qualités propres, le projet de voile translucide et ondulant ne s’intègre pas au paysage de la rue de Rivoli, à son tissu existant :

  • « Eu égard notamment à la nature et à la destination de cet immeuble, et en dépit de ses qualités architecturales intrinsèques, les requérants sont fondés à soutenir que le projet, sur l’artère où il est implanté, ne satisfait pas aux prescription (du plan local d’urbanisme) », estiment les jugent dans une citation reprise par par Les Échos du 13 mai 2014.

Et le Monde de citer un autre passage du jugement : « Considérant que la façade de verre sérigraphié constitue un élément indissociable du reste du projet… le permis de construire doit être annulé ».

« Une immense victoire » selon les opposants
 « Un nouveau blocage » selon la Mairie de Paris

Alexandre Gady, président de la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF), veut voir dans cette décision « une immense victoire pour tous les défenseurs du patrimoine » alors que la Mairie de Paris, qui fait appel de ce jugement,  déplore dans un communiqué qu’« à l’heure où les capitales européennes s’engagent dans une modernité urbaine respectueuse de leur patrimoine, cette décision est susceptible de priver Paris de la place qu’elle doit défendre sur la scène architecturale internationale ».

La rue Myrha n’est pas la rue de Rivoli, la Samaritaine n’est pas l’église Saint Bernard et les beaux quartiers ont plus de MH que les quartiers, mais l’article UG 11-1-3 du PLU s’applique sur tout le territoire parisien et on se réjouit que cette décision vienne conforter les demandes de Cavé Goutte d’Or pour un meilleur respect des codes de l’Urbanisme et du patrimoine dans ses rues où les voiles translucides laissent pour l’heure davantage apparaître le passé que le futur (voir «Polyane»).

À suivre.

Publicités
Cet article, publié dans Articles, Église Saint Bernard, Défense du quartier, Est Ouest parisien, Patrimoine(s), est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s