Tonnerre sur la pétanque

Un ciel d’orage menace la Goutte d’Or

  • L’architecte en charge du centre culturel d’Accords croisés met lui-même de gros nuages sur son projet
Projet de

Projet de Centre culturel à la Goutte d’Or (Image Agence Engasser & associés).

Il est d’usage de mettre des ciels très bleus et des sols en grands angles sur les maquettes d’architectes. L’agence Engasser & associés, apparemment choisie pour habiller le dernier angle libre du carrefour Myrha/Léon (ci-dessus), ne déroge pas à la règle dans la présentation de ses logements sociaux à Bondy (ci-dessous).

Ses confrères de l’Atelier d’Architecture Téqui voient également le ciel très bleu sur la friche des arbres renversés de l’angle Myrha/Affre (à gauche), comme le voyait le groupe TGT en face du futur centre culturel d’Accords croisés (à droite).

Angle Myrha-Affreboul

Dans l’image ci-dessous, Raphaël Gabrion prévoit lui aussi une météo plutôt dégagée sur le pingpong en plein air du CROUS de la rue Cavé, même si la jeune fille (à gauche) semble craindre l’orage plus que le livreur de pizza (à droite). Il semble d’ailleurs qu’elle regarde du côté de l’église Saint Bernard, bâtiment inscrit aux monuments historiques dont elle devine peut-être que l’architecte des bâtiments de France a omis de la considérer dans son avis, rendant ainsi le permis invalide (un recours à suivre sur le blog).

De fait, l’agence Engasser & associés semble avoir joué la carte de la franchise car s’il y a bien un peu de ciel bleu dans les différentes maquettes de ce qu’elle appelle « Un centre culturel à la Goutte d’Or », l’orage menace toujours plus en effeuillant le projet (photo ci-dessous), et sa présentation comme « centre culturel » n’est pas pour calmer les esprits si l’on se souvient que ces mots sur l’appel d’offre de la SEMAVIP et le panneau initial apposé sur la friche était précisément au cœur du litige apparu au Conseil d’arrondissement du 30 janvier 2012.

« C’est une très mauvaise indication de la part de la SEMAVIP, c’est tout à fait faux », devait observer devant ses collègues Madame Afaf Gabelotaud, adjointe au maire du 18e, chargée du Commerce de l’artisanat et du développement économique, à qui l’on doit sans doute la profusion de merceries et d’ateliers clandestins de couture sur la Goutte d’Or, alors que Daniel Vaillant en personne ajoutait : « Je souhaite que le panneau soit enlevé. Il devrait déjà l’être d’ailleurs». Et le panneau qui disait « centre culturel » fut enlevé en effet, – comme dans un éclair (voir sur le blog).

orage2On rappelle que la présentation du projet  d’Accords croisés a lieu ce mardi 19 novembre 2013 au Centre Barbara Fleury Goutte d’Or (voir sur le blog). Ce sera peut-être l’occasion de savoir enfin qui est le professeur d’architecture qui a lancé la mode des fenêtres décalées et des angles massifs qui semble avoir tant de succès dans les cabinets secrets et autres « comités techniques décisionnels » de la Mairie (voir sur le blog les Verbatim Château-Rouge 1, 2 et 3 qui ont tout juste deux ans ce 18 novembre 2013 et demeurent d’une totale actualité).

Publicités
Cet article, publié dans Articles, Défense du quartier, Est Ouest parisien, Patrimoine(s), Politique de la ville, Politique du logement, Quartier, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s