Miction impossible

La jurisprudence ‘bite de trottoir’
ne tient plus qu’à un fil

Mobilier urbain civilisationnel (DR).

Mobilier urbain civilisationnel (DR).

Les « quartiers défavorisés », comme les appellent l’AFEV et TF1 (voir sur le blog) vont tester à leur tour les urinoirs de rue que leur a concoctés une Mairie apparemment pressée, si l’on peut dire, par des habitants excédés.

Excédés par quoi ? – par les hommes qui urinent dans la rue, au vu et au su de tous, patrouilles de zone  de sécurité prioritaire comprises.

Uriner dans la rue est une contravention. Mais, vu que l’on ne peut rien faire pour empêcher la contravention, dit l’autorité censée la combattre, la punir, et l’empêcher, eh bien nous allons aider les gens à uriner dans la rue. Toujours au vu et au su de tous, ils pourront uriner (à trois, s’il vous plait !) en pleine rue. Le spectacle s’annonce magnifique.

urinoir

Un canal, deux canaux. Urinoir à l’angle des rues de Suez et de Panama.

À en croire en effet un billet publié le 20 décembre 2012 sur le site de la Mairie de Paris, ces vespasiennes à ciel ouvert – que Vespasien lui-même en retournerait dans la tombe sur laquelle Boris Vian n’irait même pas cracher ! – sont un apport de la ZSP : « Parce que les problèmes d’épanchement d’urine, notamment aux abords des bars, sont régulièrement rapportés par des riverains excédés, des urinoirs de rue seront expérimentés sur deux sites : au carrefour des rues Marcadet, Labat et Poissonniers et au croisement des rues Panama et Suez », indique-t-on en Mairie.

C’est la jurisprudence ‘bites de trottoir’ : « Parce que les gens garent leurs véhicules à cheval sur le trottoir et que l’autorité renonce à faire appliquer l’interdiction de ce comportement, on a placé sur les trottoirs ce qu’il est convenu d’appeler des ‘bites de trottoirs’ ou ‘potelets anti-stationnement’».

Pour empêcher les gens de stationner là où il est légalement interdit de stationner, on empêche les gens de marcher là ou il est légalement prévu de marcher. Le problème du mobilier urbain encombrant les trottoirs n’est pas un souci de mauvais coucheurs si l’on en croit une étude publiée en 2010 par le ministère de l’Environnement sous le titre prémonitoire de « Une voirie pour tous ». Les « bites de trottoir » et autres « obstacles fixes » y sont signalés.

Tant pis
pour les vespasiennes d’antan

Vespasienne à la papa (DR).

Vespasienne à la papa (DR).

La moralité de la politique qui consiste à accompagner l’incivilité est que l’incivilité gagne et finit par avoir raison, raison jusqu’à la raison des autres, car les riverains sont ma foi tout contents des abominables pissoirs qu’on leur a mis sous le nez. Sur le forum de Château Bouge, on lit en effet des citoyens ravis qui donnent à leurs voisins l’adresse des édiles auprès desquels commander les édicules.

Une plume enthousiaste y voit même « des choses qui bougent », et souhaiterait « en avoir une supplémentaire ». On devine que le combat est important : « Une technique à plus long terme », précise la plume, « consiste à convaincre les bailleurs de ne pas louer systématiquement à un commerce communautaire mais de contacter la Mairie pour trouver des commerçants qui pourraient redonner au quartier une mixité commerciale ».

Laisser pisser
et prendre Duchamp

La miction communautaire contre la mixité commerciale ? Pas sûr, d’autant que, pour qui pratique la politique de la ville en matière de pieds d’immeubles dans les zones en politique de la ville, demander la mixité commerciale, et la mixité tout court, revient souvent à pisser dans un violon.

*

Pourquoi Le Parisien n’a pas couvert la St Boris de la rue Boris Vian le 2 mai ?
– Parce qu’il couvrait les urinoirs de Saint Denis en même temps…

Bonne poire, la Goutte d'Or.

Cet article, publié dans Articles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.