Rue Myrha

Un sans-abri emmuré
dans un logement social

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Emmuré à même le sac de couchage. Friche du 42-44 rue Myrha (détail). Photo CGO février 2013.

Photo CGO 2011.

Photo CGO 2011.

Cela devait arriver. Après avoir emmuré à tour de bras des appartements encore habités, les démolisseurs du quartier de la Goutte d’Or et Château Rouge ont fini par emmurer un sans abri qui avait pensé que les friches abandonnées pouvaient servir d’aires de repos en attendant les prochaines constructions, comme l’avait demandé sans succès Cavé Goutte d’Or.

Après avoir emmuré à même la lessive (voir ci-contre au 25 rue Stephenson), ils ont emmuré à même le sac de couchage. Et hop, tant pis s’il y avait quelqu’un dedans !

Il est d’ailleurs notable que, dès la demande de Cavé Goutte d’Or pour que les friches de la SEMAVIP accueillent  des mobiles homes durant cet hiver rigoureux, la SEMAVIP et ses troupes aient immédiatement marqué le territoire, occupé chaque parcelle de nouveaux panneaux, tous plus intimidants les uns que les autres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sans-abri aura lu : RIP, appartement témoin (CGO février 2013).

« En attendant la Saint Urbain ». 42-44 rue Myrha. Photo CGO décembre 2012.

« En attendant la Saint Urbain ». 42-44 rue Myrha. Photo CGO décembre 2012.

Cet article a été publié dans Articles, Humeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.