J, 20 ans à la rue

Exercice de pataphysique in situ

  • La Cohérie Boris Vian aux commandes
  • Rendez-vous culturel et urbain pris pour le 2 mai 2013
Un coin de ciel bleu sur Goutte d'Or Sud : les toits des rues de la Goutte d'Or et Boris Vian vus de la rue Polonceau (Photo CGO).

Un coin de ciel bleu sur la Goutte d’Or Sud : les toits des rues de la Goutte d’Or et Boris Vian vus de la rue Polonceau (Photo CGO).

Au jour J, ce vendredi 30 novembre 2012, vingtième anniversaire de l’arrêté municipal du 30 novembre 1992 qui donna le nom de « rue Boris Vian » à la voie AS/18 provisoirement tracée sur les chantiers de la Goutte d’Or Sud, la Cohérie Boris Vian était représentée par sa porte-parole Nicole Bertolt sur les marches que les Parisiens ont appris à connaître durant ces 10 jours de compte à rebours, entamés sur les blogs de la Cohérie Boris Vian et de Cavé Goutte d’Or et suivis notamment par Le Journal du dimanche, Europe 1, Métro, Le Figaro, ActuaLitté (voir revue de presse ci-dessous).

Nicole Bertolt rue Boris Vian, 30 nobembre 2012 (Photo CGO).

Nicole Bertolt rue Boris Vian, 30 nobembre 2012 (Photo CGO).

Nicole Bertolt, qui a écrit au maire de Paris le 28 novembre pour lui dire qu’elle s’associait à la campagne publique en faveur de la réhabilitation de la rue Boris Vian, a rencontré, au cœur de la rue, Olivier Russbach,  président de l’association Cavé Goutte d’Or à l’origine de cette campagne, et Rachid Arar, fondateur et médiateur de La Table ouverte, l’association qui a proposé au Conseil de quartier d’entreprendre un premier nettoyage de la rue Boris Vian dans le cadre de ses ateliers d’intégration des jeunes du quartiers dans des actions de sensibilisations à l’environnement.

Nicole Bertolt et Rachid Arar.

Nicole Bertolt et Rachid Arar.

La veille, le projet de La Table ouverte et une demande de soutien financier avaient été adressés à Dominique Lamy, adjoint au maire du 18e et président du Conseil de quartier Goutte d’Or-Château Rouge.

> La lettre de la Cohérie Boris Vian à la Mairie de Paris > La lettre de Cavé Goutte d’Or et La Table ouverte au Président du Conseil de quartier.

 Ouverture de presse

On peut lire les étapes du compte à rebours sur la page facebook Rue Boris Vian créée pour l’occasion et sur les sites du JDD Journal du dimanche, de Métro, du Figaro, de Maville.com, TV5Monde via l’AFP, de Mybooks, d’ActuaLitté, les univers du livre,… d’autres articles étant encore sur le marbre d’autres journaux et le blog de Cavé Goutte d’Or y ayant lui-même consacré deux billets à J-10 et J-1.

Un réaménagement avec l'église St Bernard en fond, récemment inscrite comme monument historique.

Discussion autour d’un réaménagement de la rue Boris Vian avec, en fond, l’église St Bernard récemment inscrite comme monument historique.

Sur les marches et dans ses entretiens avec la presse, Nicole Bertolt a souligné que Boris Vian ne serait assurément pas fier de l’état de délabrement de sa rue, mais qu’ il serait d’abord et surtout choqué – comme elle l’est elle-même aujourd’hui – par le mépris que cet abandon représente pour les habitants du quartier de la Goutte d’Or. Elle a ainsi annoncé qu’un nouveau décompte se mettait en place dans la perspective du 2 mai 2013, fête des Boris pour laquelle elle a invité Bertrand Delanoë à se joindre à elle et aux habitants du quartier pour une ré-inauguration de la rue Boris Vian repensée par un paysagiste, arborisée, entretenue, cela « dans un contexte culturel qui sera alors très riche, coïncidant avec la sortie en salles du film L’écume des jours de Michel Gondry », écrit-elle.

Droit moral et droit social

À défaut, le droit moral des héritiers de l’écrivain se joindrait au droit social des habitants de la Goutte d’Or pour que la rue perde son médiocre vernis et sa fausse référence, prétendue révérence, à la culture, qu’elle reprenne son nom de code AS18, tant qu’à faire, ou celui des architectes. On se souvient que, dans un détournement des paroles du Déserteur, Cavé Goutte d’Or avait imaginé un « Je vous fais une lettre » dans lequel Boris Vian dirait à Bertrand Delanoë : « S’il faut donner son nom, venez donner le vôtre ! ».

La Goutte d’Or préférera sans doute garder sa rue Boris Vian et même si, comme le suggère un commentaire de lecteur sur le site du JDD, « c’est toute la Goutte d’Or qui a besoin d’être réhabilitée, les immeubles même ‘modernes’ années 1990, comme la rue dont vous parlez, ont mal vieilli ! » (thème bien connu et souvent abordé sur le blog de Cavé Goutte d’Or), on peut commencer le travail par cet espace et encourager Bertrand Delanoë à prendre les mesures qui s’imposent pour rénover la rue et venir fêter en trompette à la Goutte d’Or sa dernière Saint Boris comme maire de Paris.

Deux défis pharaoniques

nnn

Vue d’artiste de la façade du Louxor-Palais du Cinéma telle qu’elle apparaîtra au printemps 2013. Crédit Le Figaro.

Il ferait ainsi d’une pierre deux coups et infléchirait l’assurance du Figaro qui désigne la réhabilitation du Louxor, célèbre cinéma de style néo-égyptien construit en 1921 à Barbès-Rochechouart qui sera ré-ouvert au printemps 2013, comme « le dernier grand projet culturel du mandat de Bertrand Delanoë  » (cf. «Le Louxor a trouvé son pharaon», Le Figaro du 27 novembre 2012). Dans les termes du quotidien, le pharaon n’est pas Bertrand Delanoë, mais « le trio de cinéphiles qui, dirigé par la productrice Carole Scotta, PDG de Haut et Cour, exploitera le mythique cinéma ». Donc la place de pharaon de la Goutte d’Or (Boris Vian trouvera un autre nom d’ici là !) reste à prendre et le dernier grand projet culturel du second mandat de Bertrand Delanoë peut se situer dans l’invention d’une réhabilitation de quartier populaire qui ne rejette pas l’esthétique comme on l’a fait officiellement et publiquement pour la Goutte d’Or sud (voir Michel Neyreneuf : « L’esthétique au rancart » sur les images de la construction de l’escalier Boris Vian) ; qui au contraire le respecte dans son triptyque culture, urbanisme et social.

Le maire de Paris pensera avoir déjà donné à la Goutte d’Or un projet culturel d’envergure avec l’Institut des cultures d’islam pourtant en peine de partenaires crédibles (voir sur le blog) ; mais pourquoi ne pas faire un modeste détour par la rue Boris Vian et laisser une marque swing dans les horribles HLM des années 90 ? Le maire peut même choisir la rubrique, à l’instar des journalistes qui ont couvert l’opération vingtième anniversaire tantôt sous la rubrique culture, tantôt sous la rubrique urbanisme, ce qui témoigne d’un bon sens commun de l’urbanité qui devrait naturellement accompagner l’urbanisme.

*

OLYMPUS DIGITAL CAMERAErratum par procuration – Dans l’enthousiasme, l’un des articles référencés ci-dessus fait allusion à une prochaine action de Cavé Goutte d’Or sur le square Bashung, inauguré le 21 juin 2012. Si elle est déjà dans les bobines de nos reporters photographes (voir ci-contre et ci-dessous : soubassements déchirés, ravalements bâclés), l’action n’est pas encore mise en musique. Et elle aura hélas pour partition la même clé qui voudrait que, dans la Goutte d’Or, tout soit bas de gamme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour J, 20 ans à la rue

  1. yasmine dit :

    J’espère que madame Bertolt c’est bouché le nez dans ces ruelles qui ne sentent pas la rose….et la majeur partie des habitants ne savent même pas qui est Boris Vian hélas… tout ça est bien consternant.

    • cavegouttedor dit :

      Il tient aussi à vous, chère lectrice, de faire connaître Boris Vian autour de vous si vous pensez qu’il est vraiment si peu connu dans la Goutte d’Or. Et d’ailleurs, le connaître, c’est aussi savoir que se boucher le nez, comme fermer les yeux devant une situation inadmissible n’est pas Vian du tout. Bertram.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s