De Brégançon à Château Rouge

Qui peut le plus peut le moins

Aménagement de Château Rouge 1 (2010-2011).

Toujours accroché aux déclarations du candidat François Hollande sur l’égalité des territoires et le respect de la loi SRU dans la répartition des logements sociaux (voir sur le blog : le discours d’Aulnay et « Pas de ghetto dans la République que je veux»), Cavé Goutte d’Or a dégagé deux éléments prometteurs de l’entretien que le président de la République a accordé à France 2 et TF1 le 14 juillet 2012.

Vers une réorientation de La Goutte d’Or

« Mon élection a permis une réorientation de l’Europe », a assuré François Hollande aux journalistes du 14-Juillet. En vertu du principe selon lequel « qui peut le plus peut le moins », le quartier de la Goutte d’Or, lui-même classé en Zone Urbaine Sensible (ZUS), veut croire que la toute récente décision de Manuel Valls de placer le secteur de Château Rouge en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP), comme nous l’exposons dans notre billet d’hier, est le premier pas vers sa réorientation et non la poursuite de son enfoncement de zone de ceci en zone de cela depuis que la Mairie de Paris en a décidé la prétendue « réhabilitation ».

Aménagementde Château Rouge 2 (2012)

Le locataire de l’Elysée devra peut-être, pour cela, s’opposer à la politique de Daniel Vaillant, son mandataire durant la campane, maire du 18e arrondissement qui ne mesure pas combien ce quartier, passé sous ses mandatures de ZUS en ZSP, s’est en effet métamorphosé durant les douze dernières années lorsqu’il en vante « la métamorphose » dans son journal promotionnel (voir la Une du n° 14, avril 2011).

Serait-ce le cas, nul doute que François Hollande saurait trouver une formule corrézienne du type de celle qu’avait dénichée Jacques Chirac à l’adresse de son déjà turbulent ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, comme l’a opportunément rappelé le bêtisier des allocutions présidentielles de 14-Juillet passé en boucle sur les chaînes de télévision : « Il n’y a pas de différend entre le président de la République et le ministre de l’Intérieur, je décide et il exécute ».

Sauf qu’ici, les protagonistes n’évoluent pas dans le même ordre juridique et le président de la République ne décide pas, du moins pas directement, de ce que les maires exécutent ou non.

À l’État sa capitale

Le même entretien nous donne l’occasion d’une petite explication de texte. Le président de la République a en effet également déclaré, lors de l’entretien du 14 juillet dernier : « J’ai hérité d’un pays dont je ne connaissais pas l’état ». S’il n’a bien sûr pas hérité au sens où les héritages seront bientôt taxés comme les expropriés de La Goutte d’Or ne le seront plus qu’au bénéfice de Paris Habitat, François Hollande a reçu, pour cinq ans renouvelables, les clés d’un État (majuscule) dont, dit-il, il ne connaissait pas l’état (minuscule).

Cela rappelle que « l’état dans lequel se trouve l’État » s’écrit dans la nuance, comme dans la nuance il convient de distinguer l’état de droit de l’État de droit, le premier étant ce que le second doit respecter s’il veut garder sa capitale.

La Politique de la ville

Dans le même ordre d’idée, il convient de savoir distinguer la politique de la Ville (pV) de la Politique de la ville (Pv). La première expression convient pour parler de la politique de la Ville (la Ville de Paris, de Rennes, ou de Besançon) en matière de ceci ou de cela, la Ville étant ici l’entité synonyme de Mairie. La deuxième traduit un concept, un dispositif applicable à la ville par opposition à la campagne, aux zones urbaines, et ville s’écrira alors avec un v minuscule, tout au plus le P de l’expression pouvant être capitalisé (comme on dit à Paris Habitat) pour mieux l’officialiser comme telle, une Politique décidée dans le cadre d’un dispositif spécifique.

Aménagement de Château Rouge 3 (GC 2011).

Ainsi, à Paris, sur le site de la Mairie, la Ville se mélange un peu les pinceaux lorsqu’elle annonce d’abord, tout en minuscules : « En 2001, la ville de Paris a engagé une ambitieuse politique de la ville et de l’intégration assortie de moyens considérablement renforcés » ; puis précise en capitalisant les secteurs : « La Délégation à la Politique de la ville et à l’Intégration est composée de deux missions (…) », mais re-mélange en proposant : « La direction à la Politique de la Ville et à l’intégration appartient au pôle « Économie et Social » ».

Pour résumer, la politique de la ville (pv) est une mission de la Délégation à la Politique de la ville et à l’Intégration, dont l’organigramme est présenté en page suivante du site de la Ville, un site avec vue imprenable sur la Ville, bien sûr ; à distinguer de la vue imprenable sur la ville qu’offre, par exemple, la colline de Montmartre !

La ville et les quartiers

Aménagement de Château Rouge 4 (2012).

Ces digressions n’auront pas masqué à ses lecteurs le nouveau chantier ouvert par Cavé Goutte d’Or, conduit à s’interroger en effet sur le fonctionnement de la politique de la ville, que nous écrirons donc ici avec deux minuscules, comme le fait le Premier ministre dans le communiqué de presse qu’il a publié le 18 juillet dernier sur les conclusions du récent rapport de la Cour des comptes dressant le bilan d’une décennie de réformes et d’inégalités persistantes entre les quartiers et le reste du territoire national : « La persistance de telles inégalités dans les quartiers de la politique de la ville n’est pas admissible », indique le communiqué de Jean-Marc Ayrault à l’issue d’une entrevue avec François Lamy, ministre délégué chargé de la Ville, ce V-là ayant la même majuscule que celui des ministères de la Justice ou de l’Intérieur (lire le communiqué).

L’expression complète sur laquelle nous portons notre attention est donc, comme la pose Jean-Marc Ayrault : « les quartiers de la politique de la ville », les quartiers estampillés « politique de la ville ». Tous les quartiers ne sont pas en « politique de la ville », soumis à l’attention de la « politique de la ville », etc. Mais le 18e est gâté, si l’on en croit le site de sa Mairie qui explique que « 80 000 habitants bénéficient (nous soulignons) de cette intervention publique renforcée au service de l’amélioration du quotidien » (lire le site).

Des amis de 30 ans à l’honneur

Aménagement de Château Rouge 5 (2012).

Les 80.000 habitants des quartiers Est du 18e – La Goutte d’Or, Château Rouge, La Chapelle inclus – quartiers dont la prétendue « amélioration du quotidien » est l’objectif des mesures mises en place, renouvelées, renforcées etc. depuis trente ans – sont ainsi « à l’honneur », précise encore le site de la Mairie du 18e qui, sous le titre « Une chance pour tous les quartiers du 18e », explique à destination de son aile Est :« Le terme ‘‘Politique de la ville’’ désigne un dispositif spécifique qui mobilise d’importants moyens en vue de développer les quartiers très populaires sous tous les aspects : cadre de vie, situation socio-économique, éducation, culture… Ce dispositif engage l’État, la Région, la Ville, les différents services publics… ainsi que de multiples autres partenaires ». Le site va jusqu’à parler de « coproduction » pour souligner combien les habitants de la Goutte d’Or sont à la fête !

Selon Cavé Goutte d’Or, en référence à une étude de La documentation française intitulée « La politique de la ville à l’épreuve des violences urbaines de 2005 », la politique de la ville doit être aujourd’hui examinée, comme l’y invite le dernier rapport de la Cour des comptes, à la lumière des inégalités renforcées ; à la lumière, en un mot, de son échec. À la nécessité, donc, d’une réorientation, non d’un renforcement.

À suivre : À Courcouronnes, la politique de la ville conduit à la démolition de l’immeuble Chemetov et de ses 80 logements sociaux.

Publicités
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s