Patrimoine et archéologie

Demande de classement de l’église Saint-Bernard comme monument historique

Comme annoncé dans son édition du 19 octobre 2011, Cavé Goutte d’Or a saisi l’occasion du 150e anniversaire de la consécration de l’église Saint-Bernard de La Chapelle pour demander le classement de cet édifice au titre des monuments historiques.  

C’est en effet le 29 octobre 1861 que l’église Saint-Bernard a été consacrée. Une cérémonie religieuse a célébré ce jubilé le dimanche 16 octobre 2011.

50e anniversaire de l'église Saint-Bernard, 16 octobre 2011 (Photos MG)

La demande de Cavé Goutte d’Or a été adressée à Monsieur le Conservateur régional des Monuments historiques auprès de la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) par courrier du 20 octobre 2011.

La flèche de Saint-Bernard vers 1900 (Archives Pascal Ferliquot)

Dans sa demande, le collectif rappelle les qualités intrinsèques bien connues de ce bâtiment construit entre 1858 et 1861 par l’architecte Auguste-Joseph Magne, suite à une décision du Conseil municipal de La Chapelle du 14 septembre 1854. Il y souligne également le rôle structurel qu’a eu l’église Saint-Bernard pour un quartier alors encore à peine émergé des vignes de la Goutte d’Or, et dépose l’ouvrage du père Joseph Garin, curé de Saint-Bernard de 1930 à 1947, paru en 1933 à l’occasion du 75e anniversaire de la pose de sa première pierre et comprenant diverses illustrations et plans (Cf. Joseph Garin, L’Église de Saint-Bernard. Histoire et description, 1933, 2011, ouvrage disponible au presbytère, 6 rue Saint-Luc).

Pour lire la demande de classement de l’église Saint-Bernard, cliquez ici.

Vous pouvez soutenir la demande de classement de l’église Saint-Bernard en soutenant Cavé Goutte d’Or.

*

*     *

Demande de contrôle des fouilles dans la Goutte d’Or

Dans une requête adressée le 20 octobre 2011 à Monsieur le Conservateur de l’archéologie auprès de la DRAC, Cavé Goutte d’Or a sollicité une enquête archéologique urgente sur la Goutte d’Or.

En référence aux déclarations d’agents et employés des sociétés qui démolissent actuellement le quartier, déclarations faisant état de « tunnels datant de la guerre » et de caves voûtées dont les démolisseurs n’auraient pas eu de plans, il est apparu nécessaire de demander une enquête officielle.

Dans notre précédente édition, nous nous sommes déjà interrogés sur les guerres que pouvaient avoir connues les tunnels et caves du 25 rue Stephenson évoquées par les démolisseurs (voir sur le blog : « Archéologie préventive »).

Cave voûtée type dans la rue Cavé, 1860

Aux caves et tunnels aménagés de notoriété publique sous les immeubles du quartier de la Goutte d’Or durant la Deuxième Guerre mondiale, et à celles et ceux qu’auraient pu utiliser Louise Michel et ses amis lors des moments les plus meurtriers de la Commune, entre les 27 avril et 21 mai 1871, s’ajoutent les caves utilisées lors de la Guerre d’Algérie et notamment durant la répression des manifestations organisées par le FLN à Paris dans la nuit du 17 octobre 1961.

La Goutte d’Or est alors un lieu de refuge, mais certains « entretiens » et séances de torture ont lieu dans les caves du quartier, explique Jacques Panijel, l’auteur du film « Octobre à Paris » , tourné au lendemain des évènements, puis interdit et projeté 50 ans plus tard, le 17 octobre 2011.  Dans la préface du film, l’avocate Nicole Rein cite expressément les caves de la rue de la Goutte d’Or et de la rue Charbonnière comme lieux connus de torture : le 25 rue de la Goutte d’Or, dit-elle ; le 28 nous dit-on par ailleurs, là où, un temps, devait tenter sa chance un restaurant littéraire appelé « Lectures gourmandes », à l’angle de la rue des Gardes.

Dans sa requête, le collectif « s’inquiète de la précipitation avec laquelle les excavations opérées ont été comblées, et observe que, depuis ce matin 20 octobre 2011, l’apport d’une une demi-douzaine de bennes de pierres et cailloux provenant d’autres lieux, semble indiquer un travail de remblai ou couverture, prélude peut-être à la construction d’une chape mettant les lieux à l’abri de toutes recherches ou fouilles. »

« Nous prenons donc la liberté de souligner l’urgence de la démarche sollicitée qui devrait permettre au Service Régional de l’Archéologie de s’assurer que le sous-sol dela Goutted’Or n’enferme pas pour longtemps des vestiges d’histoire et d’archéologie qui mériteraient, le cas échéant, d’être au contraire mis à jour », conclut-il.

À sa demande d’enquête du 20 octobre 2011, Cavé Goutte d’Or a joint le reportage photographique que les lecteurs du blog ont vu en exclusivité le 19.

Pour lire la demande, cliquez ici. 

*

*     *

Toujours pas de carrières, mais du pétrole

Pendant que les tagueurs de la Société pharmaceutique « Drugs comme ça » (en langage tag : DRGS.COMSA!) réinvestissaient les murs que les démolisseurs s’étaient appliqués la veille à plastifier (voir notre reportage « Street art »), les forages de Genier-Deforge se poursuivaient sur l’emprise du 25 rue Stephenson.

Les foreurs s’activaient avec grande célérité au matin du 21 octobre et, à force de creuser (voir « Des taupes à la SEMAVIP »), ils ont fini par découvrir du pétrole.

L’investigation des caves et fondations, sollicitée au printemps par les propriétaires du 6 rue Cavé, aurait sans doute permis cette découverte plus tôt, car il s’agissait en réalité d’une vieille citerne située dans les catacombes de l’immeuble.

Il y a tout lieu de mettre cette découverte archéologique en relation avec les échanges commerciaux entretenus par les Plumasseries Loddé avec le Canal de Suez dans les années 1860 si l’on en juge par la société qui est venue récupérer la mise et extraire la cuve.  

Publicités
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s