Street art

Les démolisseurs de la Goutte d’Or s’attaquent au Street art – Le Street art réplique 

Tags sur le mur du 6 Cavé au matin du 17 octobre 2011

On se souvient du film de Jean Cocteau sur la Villa Santo Sospir, mis en lien cet été sur le blog, dans lequel le poète évoque la possibilité de tatouer les immeubles, de les taguer, de les orner – voire, à la manière dont Maurice Culot l’a fait le 17 septembre au soir, de les embrasser – pour freiner les démolisseurs dans leur frénésie à les démolir.  Peut-être que, par respect pour notre travail, les bombes les épargneront, disait en effet Cocteau :

  • « Picasso, Matisse, Chagall, moi-même, sur cette côte où vivait Renoir, nous avons essayé de vaincre l’esprit de destruction qui domine l’époque, nous avons orné des surfaces que les hommes rêvent de démolir. Peut-être que l’amour de notre travail les protègera contre les bombes ».

*

Moins poétiques, les démolisseurs de la Goutte d’Or avaient dépêché récemment six fantassins qui s’étaient appliqués (assez laborieusement) à recouvrir les tags que les murs délaissés de la plumasserie Loddé avaient suscités à la fin août.          

 

 

Eh bien, le temps de retrouver la citation de Cocteau, de nouveaux graffeurs marquaient le territoire occupé par la SEMAVIP.

Mur Nord, 16 octobre 2011

Les graffeurs du 17 octobre ont laissé voler quelques personnages sur les murs, immédiatement dé-tagués par les équipes de Genier-Deforge.

 

 

 

 

Tout cela augmente-t-il le prix du m² ?

 

Publicités
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s