Archéologie préventive

La SEMAVIP découvre des tunnels de la Guerre, laquelle ?

            À en croire leurs propres troupes, dont le responsable chargé d’informer le Tribunal administratif de l’avancement des travaux au jour du second référé suspension de riverains du 25 rue Stephenson (voir son courriel du 18 mai 2011 dans notre article du 4 août 2011) et un autre responsable de la Sté Genier-Deforge, les démolisseurs de la Goutte d’Or ont découvert cette semaine quelques fragments d’histoire à la place des nombreuses carrières d’Anne-Marie Belin.

            Pendant, en effet,

  • qu’une équipe de Cavé Goutte d’Or travaille au soutien technique des recours de riverains qui s’accumulent (voir dans « Course contre la montre » : « Le 24 Cavé à la barre » ; « Sursis douteux pour les 5 et 7 rue Myrha ») ;
  • qu’une autre travaille sur les oeuvres d’architectes comme Hundertwasser et Gaudi à des propositions concrètes pour créer du logement social sans céder aux constructions médiocres et vite délabrées ;
  • qu’une troisième tente la voix diplomatique (on écrit « voix diplomatique » comme le patron de Genier-Deforge écrit  « voix de l’amélioration » (voir sur le blog : « Genier-Deforge déconstruit le système »), et obtient de Michel Neyreneuf, patron de l’urbanisme et du logement à la Mairie du 18e, la garantie que les frises du 24 Cavé seront conservées et replacées dans la nouvelle construction ;
  • une autre encore interroge, au risque d’interrompre, les grutiers et chefs de chantier.

            Cette dernière mission a été très instructive la semaine écoulée. À force, en effet, de voir les grues se déplacer dans les trous de taupes signalés dans nos dernières éditions, trous devenus cratères sous les yeux inquiets des responsables de chantier, des habitantes du 6 rue Cavé et du 27 rue Stephenson se sont risquées au bord des fouilles.

Le gouffre, 12 octobre 2011

            Deux informations ont, grâce à elles, émergé du sous-sol :

            1. « La SEMAVIP ne savait pas s’il y avait des caves ou non, et n’avait pas de plans précis, alors on tâtonne », raconte l’un des responsables à l’une des propriétaires du 6 rue Cavé le mercredi 12 octobre 2011.

Cadastre napoléonien

           La SEMAVIP n’aurait donc pas fait les recherches que les riverains du 25 Stephenson ont menées aux Archives de Paris dès juillet et août 2010, avant même de se constituer en collectif et de déposer un recours en excès de pouvoir, le 16 septembre 2010 ; recherches qui montraient les caves du bâtiment, leur étendue, leur profondeur, allant jusqu’à indiquer clairement qu’en 1856, à la date de la construction de l’immeuble, l’emprise du 25 rue Stephenson sur le cadastre napoléonien englobait le bâtiment en fond de cour du 3 rue Myrha, aujourd’hui dernier vestige des plumasseries Loddé. 

            2. « On a trouvé des tunnels datant de la guerre », explique un autre à une habitante du 27 rue Stephenson.

Sachant que « c’est au hasard des grands chantiers que les bulldozers exhument le passé » (Science Actualités.fr), on compte sur Mme Belin pour nous dire de quelle guerre il s’agit puisque aussi bien les caves du 25 Stephenson existent depuis 1856, quand les plumasseries qui travaillaient pour le Canal de Suez étaient encore situées dans la rue des Cinq Moulins ; et sur Mme Hidalgo, plus libre depuis hier soir, pour nous dire si la découverte devait vraiment être si rapidement recouverte.

            Car après avoir tout cassé, le grutier a tout caché.

Une découverte recouverte 

            En attendant des précisions sur les découvertes faites (précisions que l’expert au référé préventif ne manquera sans doute pas de demander lui aussi aux maîtres d’œuvre et d’ouvrage), Cavé Goutte d’Or saisit les autorités susceptibles de déclencher un examen de la situation décrite par les représentants de Genier-Deforge.  

Le mur du 6 Cavé, 11 octobre (Photo YMS)

Publicités
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s