Genier Deforge fait sa pub sur le dos de ses victimes

Le démolisseur de la Goutte d’Or affiche ses panneaux partout. Si l’on veut se fournir en démolisseurs, comme dit un site qui renvoie sur GENIER DEFORGE, il suffit de lever le nez dans les rues actuellement détruites par la SEMAVIP et GENIER DEFORGE avec le soutien actif de la Direction de l’Urbanisme de la Ville de Paris, qui laisse passer toutes les fausses déclarations que contiennent les demandes de permis de démolir présentées par la directrice générale de la SEMAVIP, Marie-Anne Belin, dite MAB depuis qu’elle passe ses vacances dans les nombreuses carrières de la Goutte d’Or qu’elle a réussi à vendre aux autorités chargées de lui donner (ou non) les permis de démolir le quartier. 

Plus audacieuse encore que MAB, la société GENIER DEFORGE affiche intensément son logo sur les murs restants après démolition/déconstruction, en l’occurrence au dos ou dans le dos du 27 Stephenson, faisant ainsi en tous les cas sa publicité sur le dos de ceux qu’elle agresse. Si le mur était propriété du 27 Stephenson, ce serait littéralement que GENIER DEFORGE profiterait du support déconstruit (cf. sur ce blog : GENIER DEFORGE déconstruit le système).

Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.